La convention collective

> Lois sur la discrimination et l’intimidation


La discrimination et l’intimidation représentent deux phénomènes susceptibles de compromettre l’intégration des enseignantes et enseignants novices. La convention collective, en son article 54, prévoit des dispositions y afférant.


Parlez-nous du processus d’application de la loi sur la discrimination et l’intimidation en milieu scolaire. Donnez un cas typique s’il y a lieu.



Selon l’article 54 de la convention, nul ne peut refuser d’employer ou de continuer à employer tout enseignante ou enseignant ou faire de la discrimination de quelle que manière que ce soit lorsqu’elle ou il est membre de la fédération des enseignantes et enseignants du Nouveau-Brunswick. Le même article stipule dans l’alinéa 2 que nul ne peut tenter de forcer un enseignante ou un enseignant par intimidation, menace de renvoi ou toute autre menace, ou l’empêcher d’exercer un droit accordé par la convention au nom de la fédération des enseignantes et enseignants du Nouveau-Brunswick.