La charge de travail

> Responsabilité de la réussite des élèves


Les tâches quotidiennes qu’une enseignante ou un enseignant doit accomplir sont multiples et complexes. Elles peuvent être divisées en deux catégories : les tâches pédagogiques et les tâches para-pédagogiques.

Quels sont les principaux facteurs qui influencent le succès de l’insertion professionnelle des enseignantes et enseignants novices?



Tu t’interroges :

  • As-tu des inquiétudes au sujet de l’enseignement?
  • Quelles sont tes préoccupations quand tu es en situation de classe?
  • Que faire et à qui s’adresser lorsque tu sens que tu n’es pas à la hauteur de tes tâches et que tu penses que tes élèves n’apprennent pas?
  • Quels sont les signes avant-coureurs d’un épuisement professionnel?

Rétroaction

 

La réussite des élèves est une source d’inquiétude pour la novice et le novice en enseignement. Sa responsabilité peut lui paraître d’autant plus lourde que le ou la novice sent que ses succès (ou ses insuccès) sont jugés par la direction, les collègues, les parents, etc. L’enseignante ou l’enseignant qui ne parvient pas à composer efficacement avec le stress associé à sa tâche risque l’épuisement professionnel. En fait, l’enseignement est l’un des domaines où les professionnels sont le plus à risque.


Pour éviter l’épuisement professionnel, la meilleure option est la prévention ; assurez-vous que vous avez des moments de détente et de loisirs à tous les jours; ne vous isolez pas ; assurez-vous de fréquenter des amis ou des personnes significatives pour vous dans des contextes autres que le travail; ayez une bonne hygiène de vie (alimentation équilibrée, heures de sommeil régulières et suffisantes, activité physique); acceptez le fait que vous faites des erreurs ; l’important, c’est d’apprendre de ces erreurs; partagez vos difficultés et demandez de l’aide au besoin; les collègues plus expérimentés peuvent vous aider à trouver des solutions.

 

Comment reconnaître les signes avant-coureurs de l’épuisement professionnel?


  • Vous n’avez plus le goût d’aller au travail le matin; vous avez une boule dans l’estomac à la pensée d’aller enseigner; vous cherchez des excuses pour manquer des journées de travail;
  • Vos tâches vous paraissent insurmontables; vous avez le sentiment qu’il vous est impossible de vous acquitter de toutes vos tâches; vous reportez à plus tard et faites de l’évitement;
  • Vous prenez de plus en plus de temps à vous mettre au travail; vous avez du mal à vous concentrer, vous lisez la même phrase plusieurs fois sans retenir ce que vous avez lu;
  • Vous ressentez constamment de la nervosité ou de l’anxiété; vous ressentez une grande fatigue physique et mentale, vous avez du mal à vous endormir au moment du coucher, mais vous avez beaucoup de difficulté à sortir du lit le matin;
  • Vous perdez l’appétit; vous avez moins d’intérêt pour les activités que vous aimiez normalement; vous avez tendance à vous isoler et à éviter de voir vos amis ou votre famille;
  • Vous avez les idées noires et voyez tout sous un jour négatif; vous avez des pensées négatives et vous vous critiquez sans arrêt; vous avez du mal à ne pas vous dénigrer; vous avez des pensées suicidaires; vous ne pouvez plus arrêter de penser.

Si vous commencez à présenter certains de ces signes, il faut chercher de l’aide immédiatement! Informez-vous des services disponibles à votre école ou dans votre district. Vérifiez ce à quoi la convention collective vous donne accès. Respectez-vous et écoutez les signaux que vous envoie votre corps!