4.3.2 Étude de cas : Partie 2 - Perception/représentation des risques littoraux par les habitants

3.2.3 Autres extraits du questionnaire, portant plus particulièrement sur les priorités de protection et le consentement à payer

À travers la série de questions présentée dans ce tableau, il s’agissait de recueillir l’avis des habitants du territoire enquêté sur les types d’enjeux à protéger en priorité (voir la formulation de ce problème qu’en a donné Bruno Urli, partie 4)

L’enquêté devait dire, pour chaque type d’enjeu, si celui-ci devait être protégé quel qu’en soit le coût, uniquement si le prix est raisonnable, pas du tout parce que c’est trop cher…

  Oui, quel qu'en soit le coût Oui, si le coût est raisonnable Non, c'est trop cher Non, c'est inévitable à long terme NSP Ne s'y intéresse pas
... pour protéger des équipements collectifs (écoles, hôpitaux...) ?            
... pour protéger des activités touristiques ou économiques ?            
... pour sauvegarder le paysage et la nature (biodiversité) ?            
... pour protéger une maison menacée ?            
... pour protéger un élément de patrimoine culturel ou historique ?            

Les questions 106 à 108 cherchaient à connaître la méthode de protection du littoral – et ici plus particulièrement des plages – qui a la préférence des habitants de la zone littorale enquêtée.

Question 106. Des scientifiques estiment que, d’ici à 20 ans, la montée du niveau de la mer serait de 7 cm en Languedoc-Roussillon. Ils prévoient une accélération de l’érosion des côtes, donc une diminution de la taille des plages (voire la disparition de certaines d’entre elles), et des conséquences écologiques (destruction des communautés de plantes dunaires, augmentation des mouvements sous-marins, destruction des herbiers de posidonie, etc.). Pour lutter contre cela, on peut envisager plusieurs méthodes. Laquelle de ces méthodes préféreriez-vous voir mettre en place ?

  1. Rechargement de la plage en sable
  2. Construction de barres sous-marines en sable
  3. Construction ou renforcement des brise-lames, digues, épis, enrochements
  4. Recul stratégique, abandon du bâti en première ligne
  5. Laisser-faire
  6. NSP
  7. Autre méthode : ____________________

Question 108. Pour quelle(s) raison(s) [préférez-vous cette méthode] ?

  • __________________________________
  • __________________________________
  • __________________________________ 
  • Aller à Q.116 si Q.106 = "Laisser-faire", "NSP" ou "Recul stratégique" 

La plupart des différentes méthodes de protection du littoral ayant un coût financier élevé, la question 109, élaborée par l’économiste de l’équipe, cherchait à savoir quelle somme supplémentaire en impôts les habitants du territoire consentiraient à payer pour que soit assurée, par la méthode qui a leur préférence, la protection des plages.

Question 109. Seriez-vous disposé(e) à payer une augmentation de 40 euros de votre taxe d'habitation (par an et sur les 20 prochaines années), pour mettre en place cette mesure, étant entendu qu'elle vise à maintenir la plage ?

  • Oui - Aller à Q.113
  • Non
  • NSP - Aller à Q.112