4.3.1 Étude de cas : Partie 1 - L’analyse des risques et de leur gestion en géographie

4.2 Les enjeux : du territoire du vide au territoire du trop plein

Le « territoire du vide » décrit par Alain Corbin (1988), est devenu un « territoire du trop plein » dans les décennies 1960-1980 et un « littoral d’empoigne » dans les années 1990 (Paskoff, 1993). Des géographes ont montré et analysé la croissance de l’urbanisation dans les communes littorales (Robin et Verger, 1996). Selon deux études socio-démographiques récentes réalisées par l’INSEE et l’Observatoire du Littoral en 2009 (Bétouis et al., 2009) et le Centre d’Etudes du MEEDDAT (2007), la population des territoires littoraux français (communes littorales et arrière-pays3) a considérablement augmenté depuis une trentaine d’années
(figure 2).

Ce tableau présente des données caractéristiques des principales régions côtières de la France.
Ce graphique présente l’évolution de la population entre 1962 et 2005 pour les communes littorales, l’arrière-pays et la métropole.
Ce graphique montre l’évolution de la population des communes littorales entre 1868 et 2009 triées par intervalles de population.

Figure 2 a, b, c. Evolution de la population du littoral français (1962-2005).

Source : Démographie et économie du littoral français, INSEE et Observatoire du littoral
http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=4&ref_id=14209
& Population des communes littorales par classe de population en 2009 et évolution, Observatoire national de la mer et du littoral, 2013.

3Plusieurs échelles de référence sont utilisées pour analyser les territoires littoraux :
  • les 884 communes littorales sont celles situées en bord de mer ; au sens de la loi  littoral de 1986, les communes  littorales regroupent aussi les communes d’estuaires et de deltas situées entre la limite de salure des eaux et la mer et les communes des bords de lac dont la surface est supérieur à 1000 ha ;
  • les cantons littoraux sont les subdivisions territoriales de l'arrondissement (circonscription électorale pour l’élection des conseillers généraux) qui incluent au moins une commune littorale ;
  • les 26 départements littoraux regroupent 10874 communes
  • L'arrière-pays littoral désigne un regroupement de communes situées en arrière du trait de côte (canton, département…) qui exclue les communes littorales.