4.3.1 Étude de cas : Partie 1 - L’analyse des risques et de leur gestion en géographie

3.3 Les risques sous l’angle de la pluridisciplinarité

La complexité d’analyse du risque dans toutes ses dimensions et l’importance des enjeux sociétaux liés à cette notion ont mobilisé des recherches dans de nombreuses disciplines notamment en sciences humaines et sociales. Jacques Theys (1992), Anthony Giddens (1994), Ulrick Beck (2001) et  Patrick Perreti-Wattel (2003) décrivent nos sociétés comme des « manufactures de risques » (Berck, 2001). Des recherches interdisciplinaires se développent pour appréhender la complexité du risque dans une troisième génération de publications. Dans cette perspective, les travaux de Lucien Faugères (Faugères et Villain-Gandossi, 1996) sont précurseurs avec dès le début des années 1990, la coordination d’une démarche collective de recherche sur l’interdisciplinarité dans les sciences sociales à partir des risques. Ils ont été prolongés plus tard par les recherches de Richard Laganier et Helga-Jane Scarwell (2004) sur le risque inondation.

Plus qu’une chronologie, ce découpage révèle un enrichissement thématique et méthodologique des recherches sur les risques en géographie ; ces trois groupes de recherches coexistent aujourd’hui et sont associés à des conceptions et des objectifs de recherches différents selon les géographes.

Pour prolonger

Résumé d’un projet de recherche pluridisciplinaire sur l’évaluation de la vulnérabilité des communes littorales aux risques d’érosion côtière et de pollution maritime :

http://www.onml.fr/articles/la-vulnerabilite-des-territoires-cotiers-le-programme-national-denvironnement-cotier/