4.2.2 Étude de cas : Partie 2 - Aide à la décision publique et évaluation des politiques : évaluation des conséquences économiques des changements climatiques à Sept-Îles, Percé et aux Îles-de-la-Madeleine

4 Côte-Nord

4.1 Description du lieu

La Côte-Nord est traditionnellement habité par les Innus et d’autres Nations. L’implantation européenne ne s’est effectuée que tardivement Au XVIIe siècle s’y pratique la traite des fourrures, à partir du XIXe siècle aussi la pêche, incluant la morue et la baleine. Par la suite, l’exploitation industrielle des diverses ressources naturelles, principalement la forêt, l’hydroélectricité (sur les rivières Manicouagan, Outardes, Sainte-Marguerite) et dans la seconde moitié du XXe siècle les mines. Ainsi, la population a triplé entre 1951 et 1981. Les deux centres les plus importants de la région sont Baie-Comeau et Sept-Îles. Depuis les années 1980, on observe une stagnation de la population, due au déclin des grandes industries et notamment la fermeture des mines et des villes de Gagnon et Schefferville.

Cette carte montre la situation géographique de la ville de Sept-Îles.

Figure 6. Les environs de Sept-Îles, Côte Nord.

Source : Savard, 2008.

Cette carte montre la ville de Sept-Îles avec certaines des infrastructures principales.