Qui sommes-nous?

Erick Balthazar, ingénieur agronome de formation, œuvre depuis de nombreuses années sur des questions de développement, d’environnement et de reconstruction à Haïti. Il a entre autre travaillé au Comité Interministériel d'aménagement du Territoire (CIAT) d’Haïti.

Gilbert Bélanger est professeur de biologie et directeur de la recherche au  Centre d'initiation à la recherche et d'aide au développement durable (CIRADD). Il s'intéresse principalement au développement durable et à son intégration dans des projets pouvant contribuer à l'essor des milieux ruraux et particulièrement en ce qui concerne le développement de nouvelles pratiques sociales. 

Omer Chouinard est professeur en sociologie de l’environnement. Il s’intéresse aux effets des changements climatiques sur les communautés côtières, à l’économie sociale, à la justice sociale et environnementale ainsi qu’à la recherche partenariale et à l’innovation sociale.

Charlotte Da Cunha est Maître de Conférence en sciences économiques. S’intéressant plus particulièrement aux méthodes et pratiques participatives, son activité scientifique est centrée sur la facilitation des dynamiques transdisciplinaires, le développement et l’évaluation des processus de gouvernance.

Philippe Deboudt est professeur des universités en géographie. Il s’intéresse à la gestion des risques naturels littoraux, l’évaluation de la vulnérabilité, la gestion intégrée des zones côtières et les inégalités environnementales.

Kénel Délusca est ingénieur agronome de formation. Il détient un Ph.D. en géographie de l’Université de Montréal avec une spécialisation en climatologie et en changement climatique.

Michel Desse est professeur de géographie au laboratoire Ruralités de l'Université de Poitiers. Spécialiste des îles de la Caraïbe, ses travaux portent aussi sur les littoraux et leurs usages dans le contexte de l'adaptation au changement climatique.

Hervé Flanquart est Maître de Conférences en sociologie. Il s’intéresse à la perception des risques dans les territoires à partir d’une approche relevant de la sociologie analytique et cognitive.

Louis Marrou est professeur de Géographie à l’Université de La Rochelle (France). Il s’intéresse à la fréquentation des espaces maritimes et à la construction des territoires archipélagiques.

Mélinda Noblet est doctorante en science politique. Elle s’intéresse à l’adaptation aux changements climatiques en zone côtière, aux rapports Nord/Sud, et à l’interaction entre échelles d’action publique.

Steve Plante enseigne en développement social, régional et territorial à l’UQAR. Il se spécialise en dynamique des acteurs en milieu insulaire et côtier et approfondit la gouvernance participative, la résilience, l’engagement des communautés et l’adaptation des communautés côtières.

Claude Rioux est économiste et professeur en gestion des ressources maritimes à l’UQAR. Il s'intéresse aux aspects économiques des changements climatiques, à la mise en valeur des ressources maritimes et au développement des communautés côtières.

Bruno Urli est professeur en gestion des ressources maritimes à l’UQAR. Il s’intéresse à la gestion des personnes en milieu de travail, à la gestion de projet ainsi qu’à l’analyse multicritères dans la prise de décision. 

Jean-Paul Vanderlinden est Professeur en études de l’environnement et économie écologique  l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yveline. Ses travaux portent sur la gestion des risques émergeant en milieu côtier ainsi que sur l’épistémologie de l’interdisciplinarité.

Sebastian Weissenberger est professeur associé à l’Université du Québec à Montréal. Il est un spécialiste des changements climatiques, de la modélisation environnementale, de la géochimie environnementale et de la formation à distance.