4.7.2 Le Delta du Saloum au Sénégal

3.3 L’adaptation aux conditions changeantes (suite)

Les murs en béton (figures 24-25) sont généralement considérés offrir la meilleure protection. Bien qu’ils n’empêchent pas les inondations, ils atténuent les effets des vagues, diminuent les taux d’érosion et réduisent la fréquence de l’intrusion d’eau salée. Environ 70 ouvrages ont été construits dans la région, dont une trentaine directement pour lutter contre la salinisation. Ils ont permis de récupérer plus de 3000 ha de terres (entrevue 5). Cependant, leur réparation s’avère problématique en raison du manque de moyens et leur rehaussement, bien que souhaitable, n’est présentement pas envisageable.

Figure 24-25. Murs en béton
Figure 24-25. Murs en béton

Figure 24-25. Murs en béton

Source : É. Lacoste-Bédard, 2014

 Entrevue 5 : Babacar Diop, du PAPIL à Fatick, nous explique les stratégies et mesures d’adaptation permises par la construction des digues d’irrigation et/ou anti-sel ainsi que les mesures d’atténuation par les programmes de reboisement de la mangrove menés par le PAPIL dans les îles du Saloum.

« Les opinions exprimées dans cette production vidéo sont celles des participants et des personnes interrogées et ne reflètent pas nécessairement celles du CRDI ou de son Conseil des gouverneurs. »

Babacar Diop, du PAPIL à Fatick

Durée : 4 min 26 sec