4.7.2 Le Delta du Saloum au Sénégal

3.3 L’adaptation aux conditions changeantes

L’adaptation passe par de nombreuses interventions, certaines d’ordre technique, d’autres concernant les pratiques d’utilisation des ressources ou encore l’organisation sociale (tableau 4). Les stratégies employées tiennent à la fois de la protection, de l’accommodement et du retrait. La plupart des mesures physiques relèvent plutôt de l’adaptation réactive que planifiée, tout simplement par manque de moyens. La réhabilitation des protection et ressources naturelles ainsi que l’exploration de nouvelles sources de revenus et de bonification des activités pratiquées fait cependant preuve d’une volonté d’une adaptation stratégique planifiée sur le plus long terme.

Tableau 4. Mesures d’adaptation mises en place ou projetées dans les 3 communautés rurales

Village Solutions mises en œuvre ou proposées État d’avancement Effets
Fayako La communauté s’est retirée vers les hauteurs au centre de l’île. Il n’y manque pas d’espace Réalisé Éviter les inondations et le recul du trait de côte
  Murs faits avec des matériaux de fortune (p.ex. déchets domestiques)
Auraient besoin d’une digue comme à Felir ou à Djirnda.
En recherche de fonds Bloquer la houle et l’avancée de la mer
Protéger les récoltes et les maisons
Murs de fortune ne sont pas hygiéniques
  Suite à la destruction des terres et des récoltes par l’eau de mer en période de forte houle, ils attendent que l’eau se retire pour essayer d’utiliser ce qu’il reste Réalisé Forte dépendance aux évènements naturels
  Augmenter la production agricole à l’aide de meilleurs équipements (motoculteurs, moyens de déplacement) En recherche de fonds  
  Accueil de visiteurs pour des études sur les changements climatiques Réalisé « Ne font que discuter mais ça s’arrête là. Il n’y a pas eu de changements significatifs ou d’aide, rien de concret »
  Pirogue et matériel de pêche fourni par FENAGIE et Action Aid Réalisé mais pas de suivi Le matériel s’est détérioré n’a pas été renouvelé
Djirnda Construction d’une digue (PAPIL) Réalisé mais en besoin de réfection Lutte contre la salinisation
Permet la riziculture durant l’hivernage
En état de dégradation avancée
  Programme Comfish Réalisé Les quantités de poissons ont augmenté. Très avantageux avec la création de l’AMP
  Création d’une Aire Marine Protégée (AMP) En cours d’exécution La communauté semble avoir beaucoup d’attente de ce projet
  Démarches du maire pour un projet d’apiculture Éventualité, en recherche de financement  
Diogane Création d’un comité de gestion des ressources naturelles de Diogane Réalisé, actif Organise à chaque année des activités de reboisement de la mangrove
  Reboisement de la mangrove (ONG Adaf Youngar en collaboration avec les femmes du village, projet WAME et Yarou Ndioulite)    
  Plan d’aménagement de mangrove suit à la fermeture d’un bolong   Fait suite à un projet de recherche pour les étudiants venant de Thiès et Dakar
Sensibilisation efficace, appropriation de la ressource, diminution de la coupe clandestine
  L’association du village avait un projet de poulailler N’a pas abouti par manque de fond  
  Formation dans le domaine de la transformation Souhait énoncé par le groupement de femmes Permettrait de respecter les standards internationaux et de vendre les produits partout dans le monde
  Reboisement de rônier de 2 ha par an, engagé par la communauté En cours Avait bien fonctionné alors vont recommencer cette année
  Voudrait une digue En évaluation  
Félir Construction d’une digue (PAPIL) réalisé Lutte contre les inondations et la salinisation
  Propose l‘achat d’un tracteur Besoin mais en recherche de fonds les deux seuls motoculteurs ne suffisent pas
  Construction de bassins de rétention d’eau de pluie   Fournir de l’eau non salée pour les cultures et les habitants
  Reboisement de mangrove Cites à cibler  
Bassoul Construction de barrage et digues de protection   Contrer la salinisation des terres
Protéger les bâtiments
  Reboisement de mangrove    
  Chercher des propagules   Restituer la mangrove pour pallier au manque de poissons
  Déplacer des habitations   Éviter la submersion et destruction des maisons
  Creuser un forage   Fournir 10 000 m3/jour d’eau potable

Source : auteurs