4.1.1 Partie 1 : L’importance de la participation citoyenne à l’élaboration de plans d’adaptation et le rôle de médiateur des universitaires : les cas de Pointe-du-Chêne, Le Goulet, Shippagan, Bathurst, Cocagne, Grande-digue, Nouveau-Brunswick, Canada

5.2 Projet de recherche

Ce travail découle de recherches-actions participatives menées avec trois communautés du Littoral acadien du Nouveau-Brunswick sur la côte est du Canada de 2005 à 2009.  L’objectif de ces travaux était de coordonner la démarche de citoyens d’élus et d’agences dans la prise de décision entourant l’adoption de pratiques durables en matière d’adaptation face aux problèmes d’érosion et d’inondations dans le contexte des changements climatiques. Plus précisément les chercheurs ont accompagné les différents acteurs et preneurs de décision à l’échelle locale, provinciale et fédérale tout en assurant un lien entre savoir scientifique et savoir local. 

Dans le cadre du projet « Impacts de l'élévation du niveau de la mer et du changement climatique sur la zone côtière du sud-est du Nouveau-Brunswick » financé par Environnement Canada, un relevé LiDAR de tout le secteur de la côte a été effectué. Les modèles numériques d’élévation de terrain construits à partir de ce relevé permettent d’anticiper les territoires à risque d’inondation en fonction de l’ampleur d’une tempête, qui est proportionnelle à son temps de retour (les fortes tempêtes sont rares, ont donc un temps de retour élevé ; les petites tempêtes sont fréquentes, ont donc un temps de retour faible).