4.1.1 Partie 1 : L’importance de la participation citoyenne à l’élaboration de plans d’adaptation et le rôle de médiateur des universitaires : les cas de Pointe-du-Chêne, Le Goulet, Shippagan, Bathurst, Cocagne, Grande-digue, Nouveau-Brunswick, Canada

2.2 Projet de recherche

Le projet mené à Shippagan a fait suite à une demande de la ville, dans le cadre du développement de son Plan Vert à partir de 2009. Ce plan a été produit par l’Institut de Recherche sur les Zones Côtières (IZRC), affilié à l’Université de Moncton au campus de Shippagan dans le cadre d’une subvention accordée par le Fonds de Fiducie en environnement de la province. L’aménagement du territoire est un des sept secteurs stratégiques du Plan Vert. 

Le projet de recherche a combiné deux volets :

  1. Des entrevues menées de juillet à septembre 2010 afin de comprendre la perception qu’ont les résidents du territoire étudié des changements environnementaux qui se sont produits dans leur milieu immédiat au cours des dernières décennies.
  2. L’analyse des données scientifiques et cartographiques sur les changements environnementaux observés à Shippagan au cours des derniers 20 ans. 

La comparaison des deux volets a démontré une forte concordance entre les observations des résidents et les données scientifiques. Cela démontre que l’observation citoyenne est un outil précieux pour suivre les changements climatiques et d’autres changements environnementaux à l’échelle locale. Cette contribution à la connaissance est d’autant plus importante que la mémoire collective locale remonte souvent beaucoup plus loin que ne le font les mesures scientifiques, qu’ils s’agissent de données de terrain, qui n’existent que pour peu d’endroits de manière continue, ou des données de satellites, qui ne remontent qu’au début des années 1990.

Tableau 1 : Comparaison entre le savoir local et les données scientifiques.

Ce tableau montre la concordance entre le savoir local et les données scientifiques pour différentes variables environnementales. On observe qu’il y a 7 cas de concordance et 3 cas de relation faible, mais aucun cas de discordance.

Source : Stervinou et al, 2013 

D’autres études ont été menées par l’IRZC. Shippagan fait aussi partie des trois collectivités ayant fait l’objet d’un relevé LIDAR et impliquées dans le programme fédéral Initiatives de collaboration pour l’adaptation régionale (ICAR), les deux autres étant Bas-Caraquet et Le Goulet. Ces études ont permis de modéliser et de cartographier les risques d’inondation.