3.3.2 La protection comme solution technologique

Les Pays-Bas, le nord de l’Allemagne, Londres, Venise ou Tokyo sont des exemples de zones où la protection contre les inondations est la principale solution envisagée, mobilisant des technologies de pointe et des moyens financiers impressionnants.

Les Pays-Bas sont le cas type d’un pays qui implémente la protection à l’échelle nationale et à grands frais, et ce pour cause, puisque non seulement il s’agit du pays le plus densément peuplé en Europe (plus de 400 habitants/km2), mais aussi parce qu’une partie importante du territoire national est sous le niveau de la mer, incluant les “polders” (terres émergées) créés au prix d’efforts considérables à travers le projet du Zuidersee (figure 2). Depuis la fin des années 1920, ce bras de mer a été progressivement transformé en un lac d’eau douce, l’Ijselmeer, après sa séparation de la mer par une grande digue de 32 km de long. À cette occasion, plusieurs polders ont été gagnés sur les flots par endiguement et assèchement.

Cette image satellite montre le territoire des Pays-Bas avec les polders gagnés sur la mer avec leur date d’établissement.

Figure 2. Le projet du Zuiderzee dans le nord des Pays-Bas. En blanc, les polders gagnés sur la mer.

Source : modifié d’après NASA.