3.2.9 Outils de gestion

La législation touchant les zones côtières est souvent complexe puisqu’elle dépend de plusieurs instances décisionnelles, de plusieurs ministères et de plusieurs paliers de gouvernements dans un grand nombre de pays. De nombreuses législations comme le Canada, la France ou l’Inde se sont dotées de lois sur la côte qui imposent un certain recul pour les constructions, mais ces lois sont appliquées de manière inégale. L’augmentation du niveau de la mer n’est que rarement incorporée dans ces lois. De plus, un recul de la côte n’est pas synonyme d’une élévation suffisante pour réduire les risques d’inondation à un niveau acceptable.

L’utilisation des connaissances scientifiques et des outils de modélisation géospatiale permettent en principe de mieux planifier l’utilisation du territoire et d’établir des zonages en fonction des risques établis sur des bases scientifiques solides. Cependant, les outils de gestion – lois, politiques, règlements municipaux – restent souvent un facteur limitant. Un exemple de règlement municipal adapté aux connaissances scientifiques est celui de la communauté rurale de Beaubassin-Ouest, qui est en passe d’être répliqué dans des communautés voisines. Cependant, dans d’autres cas, des conflits d’intérêts ou différences d’opinions bloquent de telles initiatives. Ainsi, la Caroline du Nord a passé une loi (House Bill 819) qui interdit à l’État de prendre en compte l’augmentation du niveau de la mer dans la planification du territoire. En effet, la prise en compte de la hausse anticipée de 99 cm du niveau de la mer (donnée du US Geological Survey) aurait mis en péril plusieurs projets de développement. Or, le représentant d’État à l’origine de la House Bill 819 était agent immobilier avant de se lancer en politique et les principaux bailleurs de fonds de sa campagne étaient les associations de développeur et promoteurs immobiliers (Hasrish, 2012). L’utilisation de projets pilotes, d’initiatives à petite échelle et leur réplication peut être une stratégie efficace dans ce contexte.