Glossaire

  • Accompagnement des communautés (Accompaniment of communities)
    Acteurs d’une communauté qui travaillent ensemble pour résoudre un enjeu, avec l’implication de consultants.
  • Acidification de l'océan (Ocean acidification)
    Diminution du pH de l'océan en réponses aux concentrations plus élevées de CO2 dans l'atmosphère, suit les lois de l'équilibre chimique.
  • Adaptation (Adaptation)
    « Ajustement de nos activités afin de répondre d’une façon positive et durable à un changement ou une transformation. Ce changement peut être climatique, social, politique, économique ou autre. Les ajustements peuvent comprendre des réponses sociales, économiques, comportementales, psychosociales, etc. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Smit et al., 1999
  • Aléas côtiers (Coastal hazards)
    « Événements (périodiques ou continuels) naturels ou anthropiques qui peuvent menacer la santé des communautés et des écosystèmes côtiers. Ces risques peuvent inclure les ouragans, l’érosion, la pollution, le déversement de contaminants, etc. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : NOAA Coastal Services Center, n.d.
  • Anticipation (Anticipation)
    Toute action ou représentation qui permet de considérer, de planifier et de se préparer à un événement ou une situation. Par exemple : une tempête (court terme) ou un rehaussement du niveau de la mer (long terme).
  • Appropriation collective (Collective empowerment)
    « Renforcement et connexion de réseaux existants afin de travailler vers un but ou un intérêt commun. Normalement cela permet de faciliter l’établissement d’un nouveau réseau avec un pouvoir accru d’agir ou une influence plus grande »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : International Land Coalition [ILC], 2005
  • Arrière-plage (Coast)
    Partie supérieure du littoral au-dessus du niveau des hautes mers moyennes.
  • Atténuation (atténuation / mitigation)
    « Actions humaines, comme les programmes ou stratégies, qui visent directement la réduction, la limitation, ou l’évitement des causes d’un impact dans les environnements incluant des humains. » (Note : voir signification spécifique de mitigation dans le contexte des changements climatiques).
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : International City/County Management Association. (2009). Adapting to Climate Change: Strategies for Local Government. IQ Report 41(1) 1-18.
  • Audit environnemental (Environmental audit)
    « Un outil de gestion qui permet une évaluation continue ou périodique des conditions des composants étudiés ou gérés. Cet outil permet de documenter comment un projet, une organisation ou un équipement se situe dans un but de sauvegarde de l'environnement. Il doit faciliter la conformité avec les exigences réglementaires. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : European Commission Environment, 2010
  • Augmentation du niveau de la mer (Sea level rise)
    Récente: augmentation du niveau de l'océan en vertu de l'expansion thermale de la fonte des glaciers causées par les changements climatiques ; Ancienne : augmentation du niveau de la mer durant l'holocène suite à la disparition de l'inlandsis de l'ère glacière de Würm/Winconsinien/Weichselien.
  • Auto-organisation (Self-organization)
    « Système comprenant des éléments simples, adaptatifs et interactifs et qui permet au système de s’organiser sans des forces externes (nouvelles lois, besoin de consultants, etc.). »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : University of Calabria, n.d.
  • Avant-plage (Foreshore)
    Partie du littoral immédiatement en dessous du niveau des basses mers moyennes.
  • Barachois (Barachois)
    Terme acadien synonyme de lagune. Le barachois est souvent connecté avec la mer par un goulet. Le terme origine vraisemblablement du basque barratxoa (petite barre).
  • Barrage (Dam)
    Structure de protection construite perpendiculairement à un cours d’eau et servent à en bloquer ou réguler l’écoulement ; dans le contexte côtier des barrages mobiles.
  • Base de données (Data base)
    Une collecte organisée et intégrée de données qualitatives ou quantitatives, ou d'informations.
  • Basse-mer moyenne (Medium low tide)
    « Niveau défini comme la moyenne sur une année des marées basses moyennes situées entre les marées maximales (de vive-eau) et minimales (de morte-eau) de chaque mois lunaire » (Butt 2001, p.24).
  • Bassin versant (Watershed)
    « Région du territoire dans laquelle l’eau s’écoule de manière à former un plan d’eau particulier, comme une rivière, un lac, une mer ou un océan. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Environment Canada
  • Bénéficiaires (Beneficiaries)
    « Individus ou groupe d’individus qui connaissent un changement positif à partir d’un programme ou d’une activité dont ils étaient la cible. L’amélioration peut être de différents ordres : social, politique, environnemental, bien être, etc. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Earl et al., 2001, 44
  • Biodiversité (Biodiversity)
    Variété d’organismes présents dans une aire géographique donnée. Ces organismes peuvent comprendre les gènes de la même espèce (diversité génétique), des espèces différentes (diversité d’espèces) ou différentes communautés dans un écosystème (diversité écosystémique).
  • Brise-lame (Breakwater)
    Ouvrage de protection situé devant des ports, des digues ou des habitations dont le but est d’amortir le choc des vagues.
  • Capital humain (Human capital)
    « L’ensemble des ressources environnementales (telles que la terre, l’air, l’eau, les organismes vivants, etc.) incluant les flux de services écologiques, qui existent dans une région à un moment donné, et sur lesquels l’économie est souvent basée et évaluée sur le marché. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Kennedy & Wilson, 2009
  • Capital naturel (Natural capital)
    « Le capital naturel est l’extension de la notion de capital (moyens de production) aux biens et services environnementaux. Cette notion inclut les biens (nourritures, matières premières, etc.) produits par les écosystèmes ainsi que les services écosystémiques comme la purification de l’air ou de l’eau ou la protection de l’érosion et des inondations. »
    Source : Adapté de Costanza, Robert et. al. 15 May 1997. "The Value of the World’s Ecosystem Services and Natural Capital." Nature 387: 253-259.
  • Capital social (Social capital)
    « Ensemble des éléments d’une organisation sociale, comme les réseaux, les normes et la confiance, qui facilitent la coordination et la coopération pour le bien collectif, qui existent dans une région à un moment précis dans le temps, et sur lesquels reposent généralement l’économie et sa valeur sur le marché. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Putnam, 1995, p. 67
  • Carburant fossile (Fossil fuels)
    « Hydrocarbures, charbon, huiles ou gaz naturels, formés par les restes d’anciennes plantes et animaux fossilisés, qui sont utilisés pour produire de l’énergie pour la consommation humaine (ex : transport, électricité, etc.) »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Science Daily, n.d.
  • Cartographie des valeurs (Values mapping)
    « Définition des attitudes et des croyances d’une population concernant la façon de constituer une organisation efficace ou de travailler efficacement à répondre aux besoins collectifs. Cette définition intègre et représente les meilleures mesures du rendement et peut contribuer à lutter contre la dépossession des membres d’une population. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Dana Engineering, Inc., n.d., et Jack, n.d.
  • CCNUCC (UNFCCC)
    « Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Adoptée en 1992 et constituant le fondement de la réaction mondiale au problème des changements climatiques, la CCNUCC fixe le cadre général des efforts intergouvernementaux déployés pour lutter contre le problème que représentent les changements climatiques. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : UNFCCC, 2009
  • Champ ou discipline (Field)
    Sujet ou thème spécifiquement étudié par les chercheurs.
  • Changement climatique (Climate change)
    « Fluctuations à long terme des aspects du climat comme la température, les précipitations, les vents, etc. » ; réfère généralement aux changements climatiques en cours causés par les émissions de gaz à effet de serre.
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : BC working Group, 2008
  • Changements environnementaux (Environmental changes)
    « Changements d’un composant de l’air, l’eau, le sol ou les organismes qui affectent les fonctions, services ou santé d’un écosystème. Les changements environnementaux peuvent être locaux ou globaux, rapides ou lents, prévisibles (ex : évolution du climat) ou non (ex : astéroïdes) »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Huggett, 1997, 30
  • Changements globaux (Global change)
    Ensemble des changements apportés à l'échelle planétaire par l'entremise de l'activité humaine et affectant la capacité des écosystèmes à fonctionner normalement. Les changements climatiques en sont une composante, la réduction de la couche d'ozone, la perte de biodiversité, la dégradation des sols, l'altération de l'hydrologie ou la pollution planétaire en sont d'autres.
  • Climat (Climate)
    « Généralement défini comme une moyenne des conditions météorologiques (précipitation, température, etc.) pour une période d’au moins 30 ans. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Baede, 2007
  • Co-construction (courtage des connaissances) (Co-construction)
    « Individus ou groupes collaborant ensemble pour cibler et internaliser de nouvelles connaissances afin de produire des changements positifs, effectifs et durables dans leur communauté ou région. Cette co-construction se fait à travers un processus interactif entre des acteurs (P. ex. chercheurs, consultants, agences gouvernementales, ONG, entreprise, citoyen, etc.). »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Hull & Saxon, 2009, 626
  • Co-production (Co-production)
    « Processus dans lequel des solutions ou actions sont produites par un groupe qui travaillent ensemble à sa définition et réalisation. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Brudney, 1983
  • Cochercheur (Co-researcher)
    « Un participant (individu, organisation, groupe communautaire, etc.) qui collabore activement avec le chercheur principal afin de mieux comprendre un sujet. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Elfers, 2009
  • Collaboration (Collaboration)
    « Processus par lequel des acteurs (secteur public, secteur économique et société civile) travaillent ensemble dans un projet ou une activité et ayant des buts ou des intérêts communs. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Keough & Blahna 2006, 1375
  • Communauté de pratique (Community of practice)
    « Rassemblement de personnes qui partagent un même enjeu ou ont un même intérêt et qui travaillent ensemble sur une base continuelle pour résoudre cet enjeu. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Wenger et al., 2002, 3
  • Communauté (écologique) (Community (ecology))
    « Assemblage d’espèces interagissant ensemble dans un habitat donné. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Levin, 2009, 777
  • Communauté (social) (Community (sociology))
    « Rassemblement de personnes ayant des intérêts communs ou étant dans un endroit commun. Cet endroit peut être un territoire, une région, une province, ou être virtuel, selon les intérêts ou connexions des personnes. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Millennium Ecosystem Assessment, 2005
  • Communauté territoriale (Territorial community)
    « Groupe de personnes vivant dans un même territoire géographique, ayant une histoire et des valeurs communes, participant ensemble à diverses activités et ayant un degré important de cohésion. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Phillips, 1993, 14
  • Concertation (Concertation)
    «La concertation appelle surtout à la coordination des services et activités dans la recherche de cohérence. »
    Source : Bourque, Denis (2008) Concertation et partenariat : entre levier et piège du développement des communautés, PUQ, p.6
  • Conférence des Parties (CdP) (Conference of the parties)
    Conférences annuelles réunissant les pays signataires de la CCCNUCC. La CdP-1 a eu lieu en 1995 à Berlin. Depuis l'entrée en vigueur du protocole de Kyoto en 2005, les CdP jouent aussi le rôle de réunions des parties (MoP) pour les pays ayant ratifié le protocole; ainsi la COP-11 est en même temps la MoP-1.
  • Conflit d’usage (Usage conflict)
    Désaccord concernant l’attribution ou la consommation des ressources dans une région particulière.
  • Conservation (Conservation)
    « Toute action pour promouvoir ou aider à gérer la protection d’une composante d’un écosystème. Cela peut comprendre, sana s’y limiter : la conservation de l’eau, de la biodiversité ou une espèce spécifique. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Levin, 2009, 777
  • Consultation (Consultation)
    « Un processus de communication et d’échange actifs entre divers groups afin de mieux comprendre les enjeux et les problèmes sur lesquels tous les participants travaillent afin de trouver des solutions ou recommandations potentiellement acceptables par tous. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : CCME, 1998
  • Consultation publique (Public consultation)
    « Processus dynamique et ouvert de communication et d’échange entre diverses personnes ou divers groupes ayant un large éventail de points de vue et de préoccupations. Ce processus est destiné à apporter une meilleure compréhension des enjeux et des problèmes ainsi qu’à permettre une prise de décisions éclairées et l’établissement d’un consensus, afin que chacun travaille à l’élaboration de solutions et à la formulation de recommandations éventuellement acceptables pour tous les participants. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : The World Bank, 2010
  • Contexte (Context)
    Description des conditions de départ ou des variables (ex. environs, circonstances, environnement, démographie, etc.) essentielles pour comprendre une problématique donnée.
  • Coopération (Cooperation)
    « Processus dans lesquels des individus ou des organisations s’associent pour travailler ensemble pour un bénéfice commun. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais : http://www.macmillandictionary.com
  • Cordon littoral (Spit)
    Formation sableuse ou graveleuse parallèle à la côte.
  • Côte (Coastline)
    L'endroit où se rencontrent la mer et la terre. Dû à l'effet des marées, il ne s'agit pas d'une frontière stricte. La longueur de la côte ne peut pas être déterminée de manière absolue puisqu'elle dépend de l'échelle d'observation en vertu de sa nature fractale. Chaque juridiction définit la côte selon des critères propres.
  • Cycle du carbone (Carbon cycle)
    Cycle biogéochimique qui décrit les mouvements du carbone au sein de l'atmosphère, hydrosphère, lithosphère, cryosphère et biosphère. Il existe un cycle géologique lent et un cycle biologique court. Le cycle du carbone est modifié par les activités humaines et en particulier les émissions de gaz à effet de serre dues à la combustion de carbone fossile et à la déforestation.
  • Dérive littorale (Littoral drift)
    Courant marin parallèle à la côte qui transporte des sédiments le long du littoral.
  • Développement durable (Sustainable development)
    Selon le rapport de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement des Nations Unies intitulé « Notre avenir à tous », il s’agit d’un « le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».
    Source : Commission mondiale sur l'environnement et le développement des Nations Unies, 1987, p.54
  • Développement local (Local development)
    « Processus via lequel une communauté, localité ou municipalité travaille en commun pour changer et améliorer son état économique, environnemental, ou ses conditions de vie. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Centre for International Studies and Cooperation, n.d.
  • Développement régional (Regional development)
    « Processus par lequel les membres d’une région (pouvant correspondre à une petite collectivité ou à une région plus large) travaillent ensemble à transformer et à améliorer leurs conditions de vie, économiques ou environnementales, et ainsi à améliorer le bien-être collectif. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=A1ARTA0006746
  • Développement territorial (Territorial develoment)
    « Processus par lequel des personnes provenant d’un territoire donné (comme une région métropolitaine, un centre urbain, une région, une province, une municipalité, etc.) travaillent ensemble à transformer et à améliorer leurs conditions de vie, économiques ou environnementales, grâce au sentiment de posséder une identité commune. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis : Centro Boliviano de Estudios Multidisciplinarios, n.d.
  • Déversement (Spill, discharge)
    Dispersion accidentelle ou intentionnelle dans l'environnement de produits chimiques (généralement polluants) qui représentent un risque pour la santé des écosystèmes (incluant la santé humaine). Le polluant peut être dispersé dans l'eau, l'air, le sol, rapidement ou lentement, temporellement continu ou à un moment précis.
  • Dialogue (Dialogue)
    « Un échange d'idées opinions et connaissances entre deux ou plusieurs personnes, groupes ou organisations. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais : http://www.merriam-webster.com
  • Digue (Dike)
    Structure de protection construite le long du littoral pour protéger des inondations.
  • Données de base (Baseline data)
    « Toutes informations ou données qui peuvent aider à comprendre les conditions initiales d’un système ou d’une situation à l’étude. Ces informations peuvent comprendre les aspects socio-économiques d’une communauté, les conditions environnementales d’une région, etc. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Verbruggen, 2007
  • Droit environnemental (Environmental law)
    « Champ du droit comprenant les lois prévues pour la protection de l’environnement. Au Canada, le droit environnemental est une juridiction partagée entre les gouvernements fédéraux et provinciaux, ce qui nécessite des actions intégrées. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’Anglais : http://www.thecanadianencyclopedia.com
  • Écosystème (Ecosystem)
    « Un système d'organismes vivants, incluant les humains, interagissant entre eux et leur environnement physique. L'étendue d'un écosystème peut aller d'un très petit espace à la planète entière. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Baede, 2007
  • Éducation environnementale (Environmental education)
    « Toute action, formation, ou communication qui augmente la capacité, la connaissance ou la prise de conscience du public concerné au sujet de l’environnement (en particulier les relations entre les hommes et la nature). Elle aide généralement à promouvoir de nouvelles compétences, attitudes et motivations pour permettre au public concerné de prendre des décisions informées et prendre des actions environnementales responsables. Le but ou impact ultime de l’éducation environnementale est de former des citoyens bien informés sur les questions environnementales. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Canadian Environmental Grant Makers’ Network, 2006, 2
  • Effet (Effect)
    Un signe extérieur, ou une évidence découlant d'un évènement ou une décision.
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais : http://www.merriam-webster.com
  • Effets anthropiques (Anthropogenic effect)
    « Changements qui proviennent des activités humaines. Par exemple, pour les changements climatiques, ces effets proviennent de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Downie, 2009, 317
  • Empreinte écologique (Ecological footprint)
    « Calcul à partir d’un outil qui permet d'établir la consommation de ressources naturelles d'un individu, groupe, industrie, communauté, et l'espace relatif lié en comparaison aux ressources limitées existant dans les écosystèmes terrestres et aquatiques. C'est une aide à la mesure de la durabilité. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Environment Canada, 2010 et Millennium Ecosystem Assessment, 2005
  • Énergie renouvelable (Renewable energy)
    « Ressources pouvant se régénérer de façon naturelle à l’intérieur d’une période relativement courte. Par exemple, l’hydroélectricité ou les énergies solaire et éolienne. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Levin, 2009, 789
  • Engagement des communautés (Community engagement)
    « Créer ou augmenter la participation, implication et communication des individus dans une communauté dans un événement, activité ou projet. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Glenelg Hopkins, n.d
  • Enrochement (Riprap)
    Ouvrage de protection côtière fait par l’empilement de petites ou de grosses roches.
  • Environnement (Environment)
    « L'air, l'eau, le sol, les organismes et tous les autres facteurs extérieurs qui entourent et affectent un organisme. Cela peut aussi représenter l'espace dans lequel les gens vivent ou interagissent. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Downie, 2009, 317
  • Épis (Groynes)
    Structure en pieux, bois, roche ou béton perpendiculaires à la ligne de côte destinée à freiner la dérive littorale et limiter le transport de sédiments le long des plages.
  • Équilibre (Equilibrium)
    Réfère à un état qui perdure dans le temps en absence d'une perturbation critique. L'équilibre peut être statique (un objet reposant sur son support) ou dynamique (une plage se renouvelant continuellement, une population vivante se maintenant à une densité constante). Dans de nombreuses disciplines, des définitions spécifiques d'équilibre existent, ainsi en thermodynamique, en chimie ou en écologie.
  • Érosion (Erosion)
    « Phénomène résultant de l’action de l’eau ou du vent, qui aboutit à un enlèvement de la couche superficielle du sol. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Ministry of Agriculture, food and Rural Affairs, 2003
  • Estran (Intertidal zone)
    Partie du littoral située entre les limites extrêmes des plus hautes et des plus basses marées ; synonyme de batture. Dérivé de l'anglo-germanique Strand.
  • Estuaire du Saint-Laurent (St.-Lawrence estuary)
    « Plus important estuaire au monde alimenté par les Grands Lacs (Ontario) et se déversant dans l’océan Atlantique. Cette étendue d’eau côtière partiellement fermée est en partie composée d’une eau douce qui se change en eau de mer dans la région de la ville de Québec. Elle s’étend sur environ 236 000 km2 et contient 35 000 km3 d’eau. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Environment Canada, 2006
  • Évaluation des impacts environnementaux (Environmental impact assessment)
    « Processus utilisé pour identifier et si possible prévoir les effets d’un projet sur l’environnement (physique et biologique, incluant les populations humaines) avant de le mener à terme. Les effets peuvent être spatiaux, temporels ou cumulatifs. Le but est de déterminer comment limiter ces impacts. Ce processus est généralement réglementé et nécessite qu’une demande d’autorisation soit déposée par les promoteurs ou agents de développement dudit projet, avant que la mise en œuvre du projet débute. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Environmental Law Centre, n.d. et Canadian Environmental Assessment Agency, 2010
  • Évaluation des risques (Risk assessment)
    « Processus visant à déceler et si possible à prévoir le risque que pourrait poser pour l’environnement (sur les plans physique, biologique, socio-économique ou cultuel) un projet envisagé avant que celui-ci soit entrepris. Le risque peut être de nature spatiale, temporelle ou cumulative. L’objectif est également de déterminer les moyens d’atténuer le risque, c’est-à-dire de le réduire ou de l’éviter. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : The Edinburgh Centre for Toxicology, 1999
  • Évaluation du cycle de vie (Lifecycle analysis)
    « Outil qui évalue et mesure l’impact environnemental d’un produit et son fonctionnement, de sa conception et fabrication jusqu’à son élimination, c'est-à- dire pendant toute sa durée de vie, en termes d’entrées et sorties de matériaux, énergie et rejets d’inutilisés, associé aux produits sur toute la durée de son cycle de vie. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Royal Society of Chemistry, 2010
  • Évaluation participative (Participatory assessment)
    « Possibilité pour les intervenants d’un projet de contribuer à une mode ascendante de gouvernance afin d’évaluer une situation particulière. L’évaluation participative aide à déterminer quelles sont les activités requises et pouvant être soutenus, si les personnes sur place acceptent les activités proposées par les personnes qui ne sont pas sur place, et si les activités sont valables et réalisables. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Food and Agriculture Organization of the United Nations, 1990
  • Évaluation socio-économique (Socio-economical assessment)
    « Analyse systématique servant à déterminer et à évaluer les répercussions socio- économiques et culturelles éventuelles d’un projet d’aménagement envisagé sur la situation et les conditions de vie d’un groupe de personnes ainsi que de leur famille et de leur collectivité. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Mackenzie Valley Review Board, n.d.
  • Falaise (Cliff)
    En milieu côtier, dénote un escarpement rocheux pentu, créé par l'érosion le long d'une côte, d'une hauteur peut être inférieure à deux mètres et atteindre plus d'un kilomètre. Le terme a été créé dans le nord de la France à partir du terme vieux haut-allemand felisa (rocher).
  • Flèche littorale (Spit)
    Accumulation sableuse détachée de la plage et isolant éventuellement une zone d'eau plus calme (lagune).
  • Fonds d'investissements climatiques (Climate investment fund)
    Série de fonds mis en place par les pays développés et administrés par la Banque Mondiale et les banques multilatérales de développement pour favoriser l'adaptation et la mitigation dans les pays en voie de développement; comprends le Fonds pour les technologies propres (CTF), le Fonds climatique d’investissement stratégique (SCF) et le Programme d’investissement forestier (FIP).
  • Gestion de l’eau (Water management)
    « Ensemble des décisions et des mesures prises et planifiées dans le but de préserver, de protéger ou de restaurer les fonctions et les services attribuables aux ressources en eau. L’objectif général est de conserver la durabilité, la santé ou l’intégrité écologique de l’écosystème aquatique. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : CCME, 2002
  • Gestion des écosystèmes (Ecosystems management)
    « Série de planification, décisions et actions qui sont prises dans le but de maintenir, protéger ou restaurer les fonctions et services fournis par un écosystème. Le but général est de maintenir la durabilité, la santé et l'intégrité écologique du système. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Grumbine, 1994
  • Gestion intégrée de la zone côtière (Integrated coastal zone management)
    « Un processus continu et dynamique qui unit le gouvernement et la communauté, science et gestion, intérêts et perspectives publics et sectoriels, dans la préparation et la mise en place d’un plan intégré pour la protection et le développement des ressources et écosystèmes côtiers. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Bastien-Daigle, et al., 2008, 97 et Millennium Ecosystem Assessment, 2005
  • Golfe du Saint-Laurent (Gulf of St.-Lawrence )
    « Le Golfe du Saint-Laurent est similaire à une mer intérieure, avec un écosystème distinct. Il est caractérisé par une isolation partielle de l’océan Atlantique Nord, une arrivée d’eau douce par les terres et une haute productivité et diversité biologique. Il est entouré par cinq provinces, dont les populations sont anglophones, francophones, et comprennent de nombreuses Premières Nations, ce qui crée une large combinaison d’établissements culturellement et socialement distincts. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Fisheries and Oceans Canada, 2010
  • Gouvernance (Governance)
    « Le processus de réguler les comportements ou coordonner les actions entre des acteurs, conformément aux objectifs, missions ou intérêts partagés. La gouvernance reconnait la contribution de différents niveaux de gouvernement (global, international, régional ou local) et les rôles des secteurs privés, des acteurs non- gouvernementaux et de la société civile dans une situation donnée. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Verbruggen, 2007 et Millennium Ecosystem Assessment, 2005
  • Gouvernement (Government)
    « L’organisation ou l’agence à travers laquelle une unité politique exerce son autorité et applique ses fonctions. Un gouvernement est une combinaison d’institutions politiques, de lois et d’habitudes grâce auxquelles la fonction de gouverner est appliquée. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais : http://www.merriam-webster.com
  • Gouverner (To govern)
    « Exercer de façon continue une autorité souveraine ou contrôler, diriger ou influencer fortement les actions et comportements de personnes au sein d’une communauté. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais : http://www.merriam-webster.com
  • Harmonisation (Harmonization)
    « Processus coopératif d’amélioration de la protection environnementale et de promotion du développement durable, de façon plus efficace, plus compétente, et plus responsable, grâce à l’utilisation constate de mesures environnementales dans toutes les juridictions. Par conséquent, s’intéresse aux manques et faiblesses dans la gestion environnementale, et enfin prévient le chevauchement des activités et les conflits entre juridictions. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : CCME, 1998b
  • Hausse du niveau marin (Sea level rise)
    « Augmentation du niveau moyen des océans causée par les changements climatiques, la fonte des glaciers et des glaces polaires et le changement de la salinité et de la température des eaux, ou par l’affaissement de la masse terrestre en raison des rebonds glaciaires. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Baede, 2007
  • Haut-de-plage (Backshore)
    Partie supérieure de l'estran hors de l'eau sauf en cas de hautes mers moyennes.
  • Haute-mer moyenne (Medium high tide)
    « Niveau défini comme la moyenne sur une année des marées hautes moyennes situées entre les marées maximales (de vive-eau) et minimales (de morte-eau) de chaque mois lunaire » (Butt 2001, p.24).
  • Île barrière (Barrier island)
    Île ou série d'îles étroites et parallèles aux côtes. Le bras de mer se trouvant entre les deux forme ainsi une lagune.
  • Impact (Impact)
    « Avoir un effet sur quelque chose. L’effet en question peut être positif ou négatif, immédiat ou dans la durée. Les impacts peuvent être identifiés et mesurés. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais : http://www.macmillandictionary.com
  • Impacts environnementaux (Environmental impact)
    « Tout changement, positif ou négatif, sur le territoire, les écosystèmes et la santé humaine, découlant d’une action. Par exemple, un bureau d’études recommande la construction d’une autoroute : les impacts environnementaux de cette action pourraient inclure l’érosion et dépôt sédimentaire. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Leopold et al., 1974, 299
  • Imputabilité (Accountability)
    Territoires gagnés à la mer par endiguement et assèchement et situés sous le niveau de la mer; terme néerlandais.
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Canadian Council of Ministers of the Environment [CCME], 1998
  • Indicateur (Indicator)
    « Informations ou mesures représentatives d’un état, d’une condition, d’une caractéristique ou d’une propriété d’un système qui sont utilisées pour évaluer son évolution au fil du temps. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Millennium Ecosystem Assessment, 2005
  • Indicateurs de performance (Performance indicators)
    Données ou mesures qui sont représentatives d’un état, d’une condition, d’une caractéristique ou d’une propriété d’un projet et qui permettent d’évaluer la progression ou le rendement de celui-ci dans le temps.
  • Indicateurs environnementaux (Environmental indicators)
    « Mesures représentatives de l’état ou de la condition des composants environnementaux. Elles considèrent généralement les écosystèmes au sens large (incluant les activités humaines). Les indicateurs sont utilisés pour faire le suivi ou évaluer les changements au fil du temps. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Environment Canada, 2010
  • Inondation (Flooding)
    « Une condition générale et temporaire de submersion (totale ou partielle) d’une terre normalement sèche, par un débordement des eaux (douces ou de mer) ; une accumulation inhabituelle et rapide d’eaux de ruissellement d’une source quelconque; une coulée boueuse ; ou un effondrement de terre sur la côte d’un lac ou autre accumulation d’eau résultant de l’érosion plus forte que l’intensité prévue. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : FEMA, n.d., 1
  • Institution (Institution)
    Ensemble de normes et de comportements qui persistent dans le temps en servant les intérêts d’un but socialement estimé. Par exemple, les établissements postsecondaires sont des lieux dont le but principal est l’éducation, avec des principes établis tels que la liberté académique, l’intégrité, l’éthique, etc.
  • Institution locale (Local institution)
    « Institution qui fournit une base pour l’action collective, la recherche de consensus, et les fonctions de coordination au niveau du groupe ou de la communauté. De telles institutions peuvent être les sections locales du Rotary ou d’autres organisations. Ces organisations se concentrent sur les besoins et/ou les intérêts du territoire local. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Uphoff, n.d.
  • Institution publique (Public institution)
    « Ensemble de normes et de comportements qui persistent dans le temps parce qu’elles poursuivent un but socialement valorisé. Les activités de ce type d’institution, qui a généralement la forme d’un organisme, sont principalement financées par des fonds publics et servent le bien du public ou d’une collectivité. Par exemple, les établissements d’enseignement postsecondaire sont des institutions publiques qui devraient être accessibles à l’ensemble de la population. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais http://www.thefreedictionary.com
  • Insulaire (Insular)
    « Deux significations : Une communauté ou écosystème caractéristique, ou qui vit sur une île, ou qui se trouve isolé. Une communauté qui est concernée seulement par des questions locales, ou qui se trouve physiquement ou émotionnellement éloignée des autres. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais http://www.macmillandictionary.com
  • Interdisciplinarité (Interdisciplinarity)
    « Recherche, étude ou activité qui intègre efficacement des concepts issus de différentes disciplines (comme les sciences physiques, sociales, biologiques, de la santé et d’ingénierie) et mène à une meilleure compréhension, synthétisée et coordonnée, du système global. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : National Academy of Sciences, 2010
  • Intervenants / Acteurs (Stakeholders)
    « Toute personne ou organisation ayant un intérêt véritable dans un projet, ou qui sera touchée par une mesure ou une politique particulière. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Baede, 2007
  • Intrants / apports (Input)
    « Ressources (humaines, matérielles ou financières) nécessitées et utilisées pour amorcer un projet ou pour agir. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Human Resources and Skills Development Canada, 2009
  • Isostasie (Isotasy, isostasic rebound)
    De manière générale équilibre gravitationnel entre la lithosphère et l'asthénosphère ; au sens étroit le réajustement de l'écorce terrestre à la suite de la disparition des glaciers de l'inlandsis.
  • Juridiction (Jurisdiction)
    « L’autorité d’un pouvoir souverain à gouverner, interpréter ou légiférer un cas spécifique ou une situation, à l’intérieur d’un territoire géographique donné. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : http://www.merriam-webster.com
  • Lagon (Lagoon)
    Étendue d'eau généralement peu profonde séparée de la mer par un récif.
  • Lagune (Lagoon)
    Étendue d'eau généralement peu profonde séparée de la mer par un cordon littoral. Elles peuvent être composées d'eau salée ou saumâtre.
  • Leadership (Leadership)
    « Processus par lequel un individu, groupe ou communauté influence un groupe, la direction d’un groupe, ou des individus, pour atteindre un but commun. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Northouse, 2000, 3
  • Littoral (Coastal zone)
    « Tout élément relié à la côte d’un plan d’eau (ex : mer, océan, etc.). »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Ricklefs & Miller, 2000, 734
  • Méthode qualitative (Qualitative method)
    « Méthode de recherche ou d’étude dans le cadre de laquelle les données recueillies ne sont pas d’ordre numérique et peuvent comprendre entre autres des observations, des entretiens et des résultats de groupes de consultation visant à examiner des questions comme les relations et les modes de variation entre divers éléments. La méthode qualitative a pour avantage de fournir des descriptions complexes de la façon dont les personnes vivent et perçoivent les enjeux liés à un thème de recherche donné. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Casebeer & Verhoef, 1997 et Mack et al., 2010
  • Méthode quantitative (Quantitative method)
    « Méthode de recherche ou d’étude dans le cadre de laquelle les données recueillies sont d’ordre numérique et peuvent comprendre entre autres des mesures, des numérotations, des comptabilisations et des probabilités visant à examiner des questions comme les relations et les modes de variation entre divers éléments. La méthode quantitative a pour avantage de permettre de dresser des comparaisons significatives entre les réponses données par les participants ainsi que d’étudier les sites de façon objective. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Casebeer & Verhoef, 1997
  • Mission (Mission)
    « Une tâche ou objectif prédéfinit qu’une personne ou groupe a été chargé d’accomplir. Dans le cadre d’un programme de développement : Description idéale de la façon dont on veut que le programme appuie la réalisation de la vision. La mission indique qui sont les collaborateurs pour l’application du programme et les secteurs où il s’appliquera, mais elle ne donne pas la liste de toutes les activités qui seront entreprises dans le cadre du programme. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais : http://mw1.meriam-webster.com et Outcome Mapping: Building Learning and Reflection into Development Programs, Earl et al.
  • Mitigation (Mitigation)
    Dans la terminologie climatique, réfère à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, soit par un gain d'efficacité énergétique, par une substitution pour des sources d'énergie moins émettrice de CO2, par réduction de la consommation ou encore par l'entremise de puits de carbone.
  • Modèle climatique (Climate model)
    « Programmes mathématiques compilés par des ordinateurs permettant de simuler les conditions climatiques et leurs changements influencés par des facteurs comme l’augmentation des émissions des gaz à effet de serre, etc. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : International City/County Management Association [ICMA], 2009, 4
  • Modèle d'aide de prise à la décision (Decision support model)
    Outil (souvent mathématique) permettant de classer des décisions ou trajectoires selon des critères définis en vue d'informer le processus de prise de décision.
  • Modèle multicritère (Multicritia model)
    « Outil qui autorise l’utilisation de critères ou composants multiples d’un système, autorisant la comparaison et le priorisation pour une meilleure aide à la décision. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Balkema et al., 2000
  • Modèle multiscalaire (Multiscale model)
    « La connexion de plusieurs niveaux de description dans le cas où chaque cadre théorique individuel est inadéquat lorsque utilisé seul. Les modèles multiscalaires sont fortement interdisciplinaires de nature. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Society for Industrial and Applied Mathematics, n.d. et Doi, n.d
  • Modélisation (Modelling)
    « Équations mathématiques et simulations informatisées qui aident à comprendre des systèmes complexes. Les modèles peuvent aussi prévoir les changements dans un système au fil du temps ou en fonction de décisions données ou de processus de planification. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : University of Skovde, 2009
  • Mur anti-inondation ou anti-érosion (Seawall)
    Construction plus ou moins verticale prévenant des inondations ou de l’érosion.
  • Négociation (Negociation)
    « Un processus mis en place pour atteindre un accord qui est mutuellement accepté par les parties impliquées. Les négociations peuvent être verbales ou écrites, en personne ou virtuelles, et se dérouler sous forme de dialogue libre ou avec un arbitrage. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Fisher & Ury, 1991
  • Non-linéarité (Non linearity)
    Situation dans laquelle la réponse d'un système n'est pas proportionnelle au forçage qu'on lui impose ; souvent le cas en présence de rétroactions.
  • Normales climatiques (Climate normals)
    « Données moyennes du climat pour un endroit donné déterminé à partir de modèles historiques. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Environment Canada, 2008
  • Onde de tempête (Storm surge)
    « Élévation provisoire, dans un lieu particulier, du niveau de la mer en raison de conditions météorologiques extrêmes et susceptibles d’être influencées par la lune. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Baede, 2007
  • Outils (Tools)
    Instrument permettant de réaliser certaines opérations ou la mise en œuvre d’un projet.
  • Partenaire (Partner)
    Personnes et organismes qui participent ensemble et collaborent à une activité ou à une association et qui ont des intérêts et des objectifs similaires.
  • Partenaire de terrain (Field partner)
    Dans le cadre de l’ARUC-DCC, ce sont les représentants des communautés participant au projet longitudinal, et qui ont signé le code de conduite.
  • Partenaire limitrophe (Boundary partner)
    « Les personnes, groupes ou organisations en contact direct avec le programme et avec lesquels on peut s’attendre à ce que le programme exerce une influence. »
    Source : Earl et al., 2001, 137
  • Partenariat (Partnership)
    « Le partenariat exige l'élaboration…d'un engagement contractuel à partager des responsabilités, à mettre en commun des ressources et à se diviser des tâches suite à une entente négociée »
    Source : Bourque, Denis (2008) Concertation et partenariat : entre levier et piège du développement des communautés, PUQ, p.7
  • Participation (Participation)
    « État d’être lié à un tout plus large que soi en prenant part à un événement ou une activité au sein de ce tout. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais http://www.merriam-webster.com
  • Paysage (Landscape)
    « Ensemble de composants d’un écosystème qui sont largement intégrés et forment les caractéristiques fonctionnelles d’une région. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Levin, 2009, 784
  • Plage (Beach)
    Généralement considéré comme la partie de la côte située entre les limites des marées hautes et basses. Dans l'usage courant, étendue sableuse ou de galets en bordure de mer.
  • Plan d’action (Action plan)
    « Document qui identifie les étapes qu’un groupe, une communauté, une organisation ou un gouvernement met en place pour une période de temps (souvent de 1 à 5 ans) pour atteindre un ou plusieurs objectifs précis. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Canadian Heritage, 2008
  • Plan d'Action National d'Aaptation (PANA) (National Adaptation Plan (NAP))
    Document stratégique développé dans le cadre de la CNUCC par les pays les moins développés pour formuler une stratégie d'adaptation climatique à moyen et court terme et des axes prioritaires de financement.
  • Plan d’urgence (Emergency or contingency plan)
    « Un document décrivant la structure organisationnelle, les rôles, responsabilités, moyens et principes pour l'intervention durant une urgence. Les plans d'urgence sont préparés à différents niveaux : national, provincial et local. Ils peuvent inclure toutes les activités qui seront mises en œuvre par les organisations et autorités concernées, ou peuvent cibler une organisation particulière. Ils doivent inclure des éléments tels que le rôle des organisations gouvernementales, la mobilisation des ressources, et l'information publique. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : San Diego State University, 2007 et Nuclear Installation Safety Net, n.d.
  • Planification (Planning)
    « Processus dans le cadre duquel des politiques, des procédures ou des mesures sont établies en vue de l’atteinte d’un objectif ou de la réalisation d’un projet. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Steiner, 2002, ix
  • Point de basculement (Tipping points)
    « Terme utilisé pour définir des points de non-retour au sein de la machine climatique à partir desquels des changements qualitatifs importants et irréversibles se produisent; synonyme de point de bifurcation en dynamique non-linéaire »
    Source : Lenton, TM;Held, H;Kriegler, E;Hall, JW;Lucht, W;Rahmstorf, S;Schellnhuber, HJ, 2008. Tipping elements in the Earth's climate system, PNAS 105, 1786-1793.
  • Polder (Polder)
    Territoires gagnés à la mer par endiguement et assèchement et situés sous le niveau de la mer ; terme néerlandais.
  • Politiques (Policies)
    « Ensemble des relations et des procédures qui lient entre elles des personnes vivant au sein d’un même groupe ou d’une même organisation, collectivité ou société, et qui ont généralement été établies par un gouvernement afin que celui-ci puisse diriger les affaires de l’État. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais : http://www.merriam-webster.com
  • Politiques publiques (Public policies)
    « Système de lois, de mesures réglementaires, de plans d’action et de priorités de financement concernant un enjeu donné et établi par une entité gouvernementale ou ses représentants. Le processus d’élaboration d’une politique publique comprend la conceptualisation des problèmes, la formulation des options envisageables, le choix des solutions et enfin la mise en œuvre, l’évaluation et la révision des solutions choisies. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Sabatier, 3; Kilpatrick, 2000
  • Polluant (Pollutant or contaminant)
    Substance ayant un effet désagréable ou nuisible, de source naturelle, industrielle, domestique ou agricole, et pouvant être présente dans l’air, le sol, l’eau et les organismes vivants.
  • Pollution (Pollution)
    Déversement ou rejet d’un produit chimique toxique dans l’eau, le sol ou l’atmosphère et pouvant avoir des répercussions négatives sur l’environnement ou la santé humaine.
  • Prévention environnementale (Environmental prevention)
    « Utilisation de processus, pratiques, matériaux, produits, substances ou énergie qui évite, minimise ou réduit les risques globaux sur l’environnement et la santé humaine. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Canadian Nuclear Safety Commission, 2006, 10
  • Principe de précaution (Precautionary principle)
    « Quinzième principe de la Déclaration de Rio sur l'environnement et le développement stipulant que la prudence doit être de mise afin d’éviter ou de réduire le plus possible les menaces et les risques d’altération des écosystèmes (y compris les êtres humains), et ainsi de prévenir la dégradation de l’environnement au moyen d’un processus proactif et de mesures de remise à plus tard dans les contextes où il y a manque ou absence d’une certitude scientifique complète. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : United Nations Environment Programme, 1992
  • Prise de décision (Decision making)
    « Le processus de réalisation d'un jugement sélectif et de détermination d'un choix lorsque différentes alternatives se présentent. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : http://www.lexic.us/
  • Processus (Process)
    Série d’actions posées par une personne ou un groupe en vue de l’atteinte d’une finalité.
  • Processus de suivi ou de rendement (Progress monitoring or reporting)
    « Processus continu de collecte et d’analyse de données permettant de décider si le déroulement d’un projet est adéquat en fonction d’un objectif à atteindre. Ce processus repose sur une évaluation de l’efficacité du projet et des adaptations pouvant lui être apportées si son fonctionnement n’est pas satisfaisant. Les programmes de suivi environnemental ont les objectifs clés suivants : définir les problèmes et leur solution, produire des rapports sur l’efficacité des mesures de contrôle et repérer les nouveaux enjeux. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Buffalo State University, n.d. et Brydges, 2001, 89
  • Projection et scénario (Projections and scenarios)
    « Une projection est un calcul ou une prévision de quelque chose à venir établi en fonction d’une série d’événements passés ou de données historiques. Une projection prévoit le moment, le lieu et la nature de la chose à venir, de même que la ou les raisons qui sont derrière et la ou les personnes en cause. Un scénario est un compte rendu ou un sommaire d’un plan d’action ou d’événements possibles défini en fonction du climat ou d’un autre type de modélisation. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais http://www.merriam-webster.com et http://dictionary.reference.com
  • Projet (Project)
    « Entreprise précise et planifiée généralement menée par un organisme, un gouvernement ou une collectivité. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais http://www.merriam-webster.com
  • Protection environnementale (Environmentl protection)
    « Tout processus, pratique, matériaux, produits, substances ou énergie qui maintient ou restaure la qualité de l’environnement, incluant l’air, l’eau, le sol et les organismes (incluant les humains). »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : OECD, 2003
  • Protocole de Kyoto (Kyoto protocol)
    « Accord international issu de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), et qui établit des objectifs obligatoires pour la réduction des émissions de gaz à effets de serre de 5 % par rapport aux émissions de 1990 sur une période de 5 ans entre 2008 et 2012. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : United Nations Framework Convention on Climate Change [UNFCCC], n.d.
  • Recherche action participative (Participative action-research)
    « Méthode de recherche dans le cadre de laquelle des chercheurs collaborent avec des collectivités, des groupes ou des organismes locaux afin d’accroître la capacité de ceux-ci à agir et à prendre des décisions de façon autonome grâce à diverses actions et à la transmission de connaissances. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : International Institute for Sustainable Development, n.d.
  • Réhabilitation (Restoration)
    « Processus visant à contribuer à rétablir un écosystème qui a été dégradé, altéré ou détruit. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Levin, 2009, 789
  • Renforcement des capacités (Capacity building)
    « Amélioration des connaissances, de l’expertise et des ressources d’un individu, d’une organisation, d’une agence, etc. pour répondre à un enjeu (p. ex. prise de décision). »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Kay & Alder 1999, 147
  • Représentation (Representation)
    « Personne ou groupe parlant ou agissant au nom d’un autre personne, groupe ou organisme, ou représentant cette autre personne, groupe ou organisme, qui parfois peut ne pas être en mesure d’assister à une audience ou d’y obtenir une représentation. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : http://www.macmillandictionary.com/
  • Représentation / perception sociale (Perception)
    La réprésentation/perception sociale renvoie à la représentation/perception que se font les acteurs d'une problématique ou d'une situation, laquelle représentation/perception est façonnée par le contexte social de la personne et « pouvant avoir la fonction adaptative d’orienter le comportement fonctionnel. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais : http://www.lexic.us et McArthur, et al., 1983
  • Réseau (Network)
    « Groupe de personnes ou groupes gouvernementaux, communautaires, universitaires, et individus qui communiquent entre eux et travaillent ensemble de façon uniforme autour de buts ou intérêts communs. »
    Source : Inspired from http://www.merriam-webster.com
  • Résilience (Resilience)
    « La capacité d'un système social ou écologique à absorber les perturbations tout en conservant la même structure fondamentale et le même fonctionnement, la capacité de s'auto-organiser, ainsi que la capacité de s'adapter au stress et au changement. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : IPCC, 2007
  • Responsabilisation ou appropriation (Empowerment)
    « Processus d'augmentation de la capacité des individus ou groupes de faire des choix et de transformer ces choix en actions et effets désirés. Ceci inclut l'augmentation de la capacité de participation, l'influence, tenir les institutions responsables. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : The World Bank, 2010
  • Ressources marines (Marine resources)
    « Caractéristiques de l’écosystème aquatique, incluant les organismes ou parties comme les populations, minerais, etc. avec une valeur potentielle ou réelle pour l’humanité. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Fisheries Resources Monitoring System, n.d.
  • Ressources naturelles (Natural resources)
    « Composantes de l’environnement utilisées par les humains dans leur état naturel, via des activités telles que la foresterie, la pêche et l’extraction du minerai. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Levin, 2009, 786
  • Retrait (Retreat)
    Mouvement de recul à l’égard d’un engagement ou d’une activité à dessein d’éviter un danger ou un désagrément. Dans le cadre d’une mesure d’adaptation aux changements climatiques, un retrait peut correspondre au déménagement de populations ou au démantèlement d’infrastructures de régions à risque dans le but de s’adapter aux changements climatiques en réduisant la vulnérabilité.
  • Risques côtiers (Coastal risk)
    « Probabilité qu’une zone côtière subisse des dommages sociaux, économiques, environnementaux à cause d’un aléa. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : UNESCO, 2006
  • Rivage (Shore)
    Généralement considéré comme la partie de la côte soumise à l'influence physique de la mer.
  • Ruppie maritime (Sea grass)
    (Lat. Ruppia maritima, Equisetopsida Alismatales) aussi persil d'eau, algue de mer, zostère marine; plante aquatique commune dans les mares saumâtre avec des feuilles et tiges filiforme d'une hauteur de 20-40 et des fruit sous forme de petits ballons jaunes-bruns flottant à la surface de l’eau.
  • Savoir écologique traditionnel (Traditional ecological knowledge)
    « Partie de connaissances traditionnelles qui s'intéresse à la façon dont la culture locale conceptualise et interagit avec leur environnement biotique et abiotique. Cela prend en compte la conscience de l'histoire naturelle et associée à la vie sauvage locale ainsi que les normes culturelles de gestion du territoire et des ressources, incluant la conservation et la mise en valeur des ressources naturelles. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Becker & Ghimire, 2003, 1
  • Savoir local (Local knowledge)
    « Savoirs, connaissances, capacités et pratiques cumulatifs et complexes, qui sont assurés et développés par les individus, en lien avec l’historique des problématiques à l’échelle locale. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization, 2003
  • Savoir scientifique (Scientific knowledge)
    « Corpus cumulatif et complexe de connaissances, de compétences et de pratiques issues des différentes sciences, c’est-à-dire d’hypothèses, de théories, de principes, de modèles et de lois tirés de façon irréfutable de faits observés ou vérifiables ou encore de résultats d’expérience. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais : http://www.biology-online.org
  • Savoir traditionnel (Traditional knowledge)
    « Ensemble cumulatif et complexe des connaissances, compétences et pratiques (souvent étroitement liées à la culture, aux valeurs et à la spiritualité) qui sont acquises et conservées au sein d’un peuple, et transmises (souvent oralement) de génération en génération. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Human Resources and Skills Development Canada, 2009
  • Scénario (Scenario)
    « Description plausible de ce à quoi l'avenir pourrait ressembler en se fondant sur un ensemble d'hypothèses quant aux relations et à l'élément moteur clé ».
    Source : Nakicenovic, N. et Swart, R. éditeurs (2000). Special Report on Emissions Scenarios. IPCC, Netherlands; Daigle et al. 2006) Impact sur l'élévation du niveau de la mer et du changement climatique sur la zone côtière du sud-est du Nouveau-Brunswick, p. 519
  • Sortie (Output)
    « Produits ou résultat directs d’un projet à court terme. »
  • Statistiques (Statistics)
    « Étude et analyse de données quantifiées permettant d’évaluer une situation ou de calculer les probabilités concernant un événement ou un enjeu. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Ricklefs, 2000, 743
  • Stratégie (Strategy)
    « Plan d’action élaboré avec soin en vue de l’atteinte d’un objectif, ou art de la conception ou de la mise en œuvre d’un tel plan. »
    Source : Traduit par les auteurs, inspiré de l’anglais : http://www.merriam-webster.com
  • Subsidence / Affaissement (Subsidence)
    « Effondrement soudain ou abaissement lent du sol occasionné par des changements naturels ou l’activité humaine. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : http://www.americaswetlandresources.com/background_facts/glossary/index.html
  • Suivi environnemental (Environmental monitoring)
    « Mesures répétées de l’état de l’environnement, généralement utilisant des indicateurs environnementaux. Cela permet de déterminer l’orientation des changements environnementaux et de fournir des données pour la planification et la prise de décision dans la gestion de l’environnement. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Global Development Research Center, n.d.
  • Système d’information géographique (SIG) (Geographical informatioin system (GIS))
    « Un système informatisé de captures, stockage, intégration, analyse et diffusion de données dans un espace géographique. Les données peuvent être visualisées comme des points, espaces ou lignes, et leur évolution temporelle peut être démontrée grâce à la modélisation. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Geographic Information System, n.d. et DFO, n.d., 53
  • Système socio-écologique (Socio-ecological system)
    « Système écologique auquel est associé un groupe d’utilisateurs des ressources de ce système, et les mesures de gouvernance y afférant, le cas échéant. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Levin, 2009, 790
  • Télédétection-photos aériennes (Remote sensing, areal photographs)
    « Photographies prises depuis un satellite ou un aéronef en vol. » Les photographies aériennes ont de multiples usages pratiques, comme la compilation de cartes, la planification, la réalisation d’études d’impact sur l’environnement, etc. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Natural Resources Canada, 2010 et http://dictionary.reference.com
  • Tombolo (Tombolo)
    Cordon sableux ou graveleux construit par la mer entre une île et la plage.
  • Transdisciplinarité (Transdisciplinarity)
    « Recherche, étude ou activité qui fusionne des concepts provenant de différentes disciplines (comme la physique, la biologie, les sciences sociales et de la santé, le génie) et commande un refus des frontières entre les disciplines académiques dans le but d’arriver à une compréhension accrue du monde actuel et d’unifier les savoirs. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Nicolescu, 2007
  • Transfert de connaissances (Knowledge transfer)
    « Processus de partage opportun et utile d’information, expertise, compétences ou résultat de recherche évidents pour un apprentissage mutuel. Les transferts peuvent être oraux ou verbaux. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Institute for Work and Health, n.d. et Canadian Health Services Research Foundation, n.d.
  • Viabilité (Sustainability)
    « Capacité des générations actuelles et futures de conserver leurs moyens de subsistance, sur le plan non seulement des conditions économiques, mais également des conditions environnementales et socioculturelles. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Vasseur, 2010
  • Vision (Vision)
    « Description des changements développementaux à grande échelle (économiques, politiques, sociaux ou environnementaux) auxquels on espère que le programme contribuera. » Une description idéale de ce qu’une organisation cherche à accomplir à moyen ou long terme. L’intention de la vision est de servir de guide pour choisir des actions dans le présent et l’avenir.
    Source : Earl et al., 2001
  • Vulnérabilité (Vulnerability)
    « Probabilité ou mesure dans lesquelles un système est sensible aux effets défavorables d’un changement et se révèle incapable d’y résister. Le changement peut être climatique, être lié par exemple à la variabilité du climat ou à des phénomènes climatiques extrêmes, ou correspondre à un ralentissement économique, à une récession, à un conflit de travail, etc. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Baede, 2007
  • Zone côtière (Coastal zone)
    « L’interface entre les eaux côtières et la terre adjacent. Les zones côtières forment une aire dynamique d’eau et de terre avec une grande diversité écologique où se déroule une variété d’activités et d’usages. »
    Source : Traduit par les auteurs depuis l’anglais : Natural Resources Canada, 2007

Note : ce glossaire est partiellement issu du document « GLOSSAIRE des termes employés dans le cadre de l'ARUC‐DCC, Défis des communautés côtières à l'heure des changements climatiques », Janvier 2013.