Web Designer


Crustacés

Bernard-l'ermite Bernard-l'ermite
(Parages acadiens) :

Ce crabe vit dans la coquille abandonnée d'un bigorneau et on le retrouve souvent dans l'eau à marée basse ou dans les mares d'eau salée. C'est un nettoyeur de fond puisqu'il mange de la matière organique morte.

Crabe des roches Crabe des roches
(Cancer irroratus) :

Un crabe d'une taille d'environ 13cm. On le retrouve dans la zone de la marée basse souvent parmi les roches. Il se nourrit de matière organique morte.

Crabe demoiselle Crabe demoiselle
(Ovalipes ocellatus) :

Ce crabe rare ne peut être retrouvé que dans quelques régions limitées du Canada Atlantique et sur la côte des États-Unis. Ses dernières pattes arrières n'ont pas de pinces et ressemblent à une pagaie. En été on aperçoit de petits groupes de crabes demoiselles dans la région de Cap-Pelé. Il se nourrit de matière organique morte.

Crevette de sable Crevette de sable
(Crangon septemspinosa) :

Une crevette qu'on peut retrouver dans les petites mares d'eau laissées par les marées. Elle aime le sable ou elle mange de la matière organique morte. Elle est souvent transparente.

Amphipode fouisseur Amphipode fouisseur
(Houstorius canadiensis) :

D'une taille d'environ 20 mm, il s'enfouit dans le sable en haut de la zone de la marée basse. Il mange des débris qu'il trouve entre les grains de sable.

Gammares Gammares
(Gamaru oceanicus) :

Ces détritivores (mangeurs de débris) se cachent sous les roches ou les algues en petits groupes. Ces petits êtres (35mm) sont blancs ou presque transparents. Les gammares sont ces organismes qui s'agitent lorsqu'on soulève une roche dans le sable humide.

Puces de mer Puces de mer
(Orchestia sp.) :

On les voit sauter sur le sable quand on les dérange. Les puces de mer partagent la même diète que leurs cousins les amphipodes et les gammares : le détritus. Ce sont d'excellentes sauteuses.

Balanes Balanes
(Balanus balanooides) :

Ces filtreurs vivent attachés aux roches. Couverts d'une carapace en calcaire, ils filtrent l'eau quand la marée est haute.



| Menu principal | Histoire et géographie | L'état de l'environnement | Ce qu'on peut faire | Ce qui a été fait | L'opinion des citoyens | Vie économique | Vie culturelle et touristique | Santé | Activités |


Tous droits réservés - Université de Moncton
Par Jocelyne Bourque, B.SC., (Université de Moncton)
Agente de recherche