Université de Moncton, Littoral et vie, Cap-Pelé


Son état à Cap-Pelé en 1998





Le ruisseau Friel possède un potentiel naturel considérable. On rencontre, par contre, plusieurs problèmes au niveau de ce ruisseau. On peut toutefois améliorer son état au point où plusieurs organismes pourront en profiter. Il faudra modifier plusieurs activités si on veut faire du ruisseau un habitat propice à la vie aquatique.

Premièrement, la présence d'égoûts qui se déversent dans le ruisseau endommage celui-ci. Suite à l'analyse d'échantillons d'eau pris à différents endroits dans le ruisseau, (un échantillon près du site d'épuration, et deux en amont du ruisseau à deux endroits différents) on a remarqué un nombre considérable de bactéries coliformes. La présence de coliformes confirme le déversement d'égoût puisque ces bactéries sont présentes dans les selles des êtres humains.

Les égoûts font aussi en sorte qu'il y a une excès de sédimentation. En présence de nutriments en grandes quantités, on observe, en plus, une prolifération d'algues. Cette prolifération entraîne une dégradation du niveau d'oxygène dissous dans l'eau. Le niveau d'oxygène dissous est important pour la survie des poissons ainsi que pour les larves d'insectes qui vivent dans l'eau.

On peut aussi remarquer que les organismes retrouvés au ruisseau ressemblent beaucoup à ceux retrouvés au marais d'eau douce. Ceci peut être expliqué par le fait que le fond de l'eau est semblable pour ces deux milieu. Le fond étant composé de sédiments riches en matière organique peut abriter les mêmes organismes. De même, le courant du ruisseau est lent. On peut même observer des patineurs, ce qui serait impossible si le courant était plus rapide.




Le ruisseau Friel
Son état à Cap-Pelé en 1999


Une étude a été faite par des spécialistes qui ont marché le long du ruisseau Friel.
Voici les sujets qu'ils ont observés:


  • le fond (lit) du ruisseau,
  • la profondeur du ruisseau,
  • la végétation sur les rives,
  • l'ombrage sur le ruisseau,
  • la stabilité des rives (s'il y a de l'érosion ou non),
  • la longueur du ruisseau.

Chaque sujet est décrit pour quatre sections du ruisseau. Une écologiste apparaît quand il y a un problème et que la situation peut être améliorée. L'écologiste tient à la main un thermomètre qui indique la sévérité du problème. Plus haut est le liquide rouge du thermomètre, plus grave est la situation. Pour savoir comment améliorer les problèmes, clique sur l'écologiste.







Par contre, si tu vois un pêcheur à côté d'un sujet, c'est qu'il n'y a pas de problème. Clique sur le pêcheur pour voir ce qu'il a à dire.








Voici une description de chaque sujet qui correspond à un ruisseau en santé.

  • Fond (lit) du ruisseau

    Quand on parle du fond du ruisseau, on dit de quoi il est recouvert. On peut y retrouver des roches, du gravier, du sable, de la vase, etc. Il est important pour les poissons que le fond du ruisseau soit plutôt composé de roche puisque les sédiments fins qui incluent le sable et la vase peuvent finir par étouffer les œufs des poissons. Le sable et la vase remplissent les fosses et, parfois, les fosses contiennent des œufs de poissons. Alors, les sédiments fins les étouffent.

  • Profondeur du ruisseau

    La profondeur d'un ruisseau est importante. Si le ruisseau n'est pas assez creux, l'eau devient trop chaude ce qui n'est pas bon pour les poissons. Les poissons aiment l'eau froide parce qu'elle contient plus d'oxygène. Quand l'eau est peu profonde, elle est facilement réchauffée par le soleil.

  • Végétation sur le bord du ruisseau (les rives)

    La végétation comprend les plantes, les arbres, les petits arbustes et autres qui poussent sur les rives. C'est important d'avoir beaucoup de végétation sur les rives. La végétation crée de l'ombrage sur le ruisseau. Elle aide les rives à être stable. Elle fournit un habitat et de la nourriture pour les animaux des alentours.

  • Ombrage sur le ruisseau

    Il est bon d'avoir de l'ombrage sur le ruisseau car l'ombrage aide à garder l'eau du ruisseau froide. Les poissons aiment l'eau froide car elle contient plus d'oxygène.

  • Stabilité des rives (L'érosion des rives (bords)) du ruisseau

    L'érosion se produit quand les roches et les sols sur les rives du ruisseau se défont à cause de l'eau, la glace, etc. Il faut essayer de diminuer l'érosion le plus possible car le sable et la vase finissent par être entraînés dans le ruisseau.

    Pour cette étude, le ruisseau a été divisé en quatre différentes sections. Clique sur une section du ruisseau sur la carte et tu verras apparaître la description des sujets.

  • Longueur

    On parle de la longueur du ruisseau en mètre.

Voici la carte de Cap-Pelé.
Pour cette étude, le ruisseau a été divisé en quatre différentes sections. Clique sur une section du ruisseau sur la carte et tu verras apparaître la description des sujets.



section-1 section-2 section-3 section-4
Haut

| Menu principal| Histoire et géographie | L'état de l'environnement | Ce qu'on peut faire | Ce qui a été fait | L'opinion des citoyens | Actions prises ailleurs | Vie économique | Vie culturelle et touristique | Santé | Activités |


Tous droits réservés - Université de Moncton
Par Jocelyne Bourque, B.SC., (Université de Moncton)
Agente de recherche

et par Wendy Bourque, B.SC., (St. FX U)
Agente de recherche