Web Designer


Conseils de protection pour le ruisseau Friel

Pour améliorer le ruisseau

· Ne jamais jeter dans les éviers de produits tels que les solvants, la peinture, les pesticides, l'huile ou autres hydrocarbures. Ils s'en vont éventuellement dans l'eau et polluent. Ce sont des substances persistantes qui ne se dégradent pas facilement dans la nature. Pensez-y, une seule goutte d'huile peut contaminer 25 litres d'eau !

· Éviter de bloquer le débit de l'eau. Le débit du ruisseau est important pour sa faune. Il permet l'oxygénation de l'eau tout en assurant le mouvement des nutriments. Si on bloque le ruisseau, l'habitat de ce ruisseau change. On voit par la suite les espèces disparaître du milieu, les unes après les autres.

· Ne pas déranger la végétation. La végétation qui se trouve sur les cotés du ruisseau est importante. Elle fournit une stabilité aux bancs ce qui limite l'érosion. Elle fournit aussi un ombrage qui limite l'exposition au soleil. Une exposition prolongée au soleil entraîne une variation extrême de la température de l'eau qui peut tuer plusieurs organismes. De plus, les racines sont d'excellents endroits pour que les petits animaux puissent se cacher des prédateurs.






| Menu principal | Histoire et géographie | L'état de l'environnement | Ce qu'on peut faire | Ce qui a été fait | L'opinion des citoyens | Vie économique | Vie culturelle et touristique | Santé | Activités |


Tous droits réservés - Université de Moncton
Par Jocelyne Bourque, B.SC., (Université de Moncton)
Agente de recherche