Agriculteurs - Impacts agricoles

Dans le cadre de ce projet, les participants se sont penchés sur les impacts actuels et prévus en agriculture pour leur région afin de pouvoir proposer des mesures d'adaptation efficaces et pertinentes.

Le rendement du secteur agricole est incertain pour l'avenir, étant donné les impacts des changements climatiques. Dans ce secteur, les conséquences attendues sont parfois positives, comme par exemple la prolongation de la saison végétative en raison des températures plus chaudes. Les conséquences attendues sont aussi parfois négatives, notamment en cas de stress hydrique et de problèmes liés aux insectes ravageurs. Toutefois, l'impact net est difficile à prédire. Par ailleurs, le plus gros problème auquel l'industrie agricole devra faire face est la modification de la fréquence et de l'intensité des évènements extrêmes, tels les sécheresses et les pénuries d'eau, les inondations et les tempêtes. Par exemple, en 2001, les agriculteurs de partout au Canada ont vu leur rendement diminuer en raison de sécheresses. Une autre inquiétude réside dans le fait que le réchauffement prédit sera plus important lors des mois d'hiver, faisant place à des difficultés liées au dégel et à la diminution de la couche de neige qui protège les cultures (Gouvernement du Canada, 2004). Par ailleurs, le printemps hâtif connu en 2010, peut-être lié aux changements climatiques, a aussi préoccupé les agriculteurs dont les arbres fruitiers ont bourgeonné avant que le risque de gel soit écarté (Belliveau, communication personnelle, 2010). Face à ces défis, il importe que les agriculteurs soient informés et qu'ils aient les outils pour s'adapter aux conditions prévues.

Navigation