Activités de science




Web Designer


Activités de sciences


Suite

 

 

 

 

 

 

1) La magie des couleurs

Par : Janice Bujold et Micheline Landry

Niveaux : Maternelle et 1ière année

Problème : " Vous est-il arrivé de vous demander d'où venaient les couleurs? Comment arrive-t-on à obtenir le rose ou le gris, par exemple? C'est un mystère qui ne restera pas longtemps sans réponse si vous vous y mettez! "

Matériel :

  • Quelques stylos feutres
  • Papier filtre
  • Contenants transparents
  • Eau
  • Vinaigre
  • Alcool

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick :

L'élève doit pouvoir…

Connaissance :

  • explorer de quelles façons la manipulation d'objets et de substances peuvent entraîner un changement de leurs caractéristiques. (M)
  • décrire des moyens de changer l'apparence et la texture d'objets et de substances. (1e)

Habiletés :

  • faire des observations en utilisant un sens ou une combinaison des sens (M)
  • communiquer des procédures et des résultats au moyen de dessins, de démonstrations et de descriptions orales. (M)

Attitudes :

  • considérer ses observations et ses propres idées dans le but de tirer une conclusion (M)
  • travailler avec autrui pour explorer et poursuivre des recherches (1e)

Informations scientifiques

 

Description de la démarche

Amorce :

  • Demander aux élèves s'ils savent ce qu'il y a de magique avec les couleurs.
  • Leur dire qu'aujourd'hui nous allons découvrir quelque chose de magique.

Problème posé :

" Vous est-il arrivé de vous demander d'où venaient les couleurs? Comment arrive-t-on à obtenir le rose ou le gris, par exemple? C'est un mystère qui ne restera pas longtemps sans réponse si vous vous y mettez! "

Prédiction :

  • Demander aux élèves ce qu'ils pensent qui arrivera si on fait une tache d'encre sur un papier et qu'on la mouille.

Cueillette de données :

  • Demander aux élèves de se regrouper par deux.
  • Inviter les élèves à se choisir un stylo-feutre et à se prendre une rondelle de papier filtre.
  • Leur demander ensuite de faire une tache au centre de la rondelle.
  • Faire sécher la couleur.
  • Leur demander de fixer la rondelle au verre à l'aide d'une bande élastique.
  • Avec un compte goutte, ils doivent asperger la tache jusqu'à ce qu'ils la voient se transformer.
  • Demander aux élèves les questions suivantes pour les amener plus loin :
    • " Que remarquez-vous d'intéressant? "
    • " Qu'est-ce qui s'est passé? "
    • " Quelles couleurs voyez-vous? "
    • " Comment cela s'est-il produit? Pourquoi? "
    • " Vos résultats ressemblent-ils à ceux des autres groupes? "
    • " Qu'est-ce que vous pensez qui va arriver si on prend une autre substance que l'eau? Voulez-vous l'essayer? Comparez… "
  • Laisser les élèves réessayer l'expérience avec d'autres liquides et d'autres couleurs.

Traitement des données :

  • Comparer les résultats obtenus avec leurs prédictions
    • " Est-ce que votre prédiction était bonne? Expliquez… "
  • Comparer les résultats avec ceux des autres groupes.
    • " Vos résultats ressemblent-ils à ceux des autres groupes? En quoi sont-ils semblables? En quoi sont-ils différents? Pourquoi pensez-vous que c'est comme cela? "

 

Conclusion

  • Faire un retour sur les succès et les échecs vécus par les élèves
  • Les questionner :" Qu'est-ce qui vous a le plus aidé à faire vos découvertes? " " Avez-vous éprouvé des difficultés? " " Avez-vous aimé relever ce défi? "

 

Références

Encyclopédie Encarta 2000 Les débrouillards. (En ligne) Disponible :

http://www.lesdebrouillards.com/indexAP.asp

 

 

 

 

 

2) Le ballon-pendule

Par : Véronique Chenard et Isabelle Ouellet

Niveaux : maternelle et 1ère année

Le problème à résoudre : Comment faire bouger un ballon suspendu sans lui toucher et sans souffler dessus?

Le matériel nécessaire :

  • ballon
  • grande ficelle
  • feuilles mobiles
  • brosse à dents
  • " virevent "
  • paille
  • gros livre
  • stylo
  • plume
  • papier de couleur
  • bâton de colle
  • compte gouttes

 

Description de l'activité

Un ballon doit être suspendu au plafond à l'aide d'une ficelle et il doit être au niveau des yeux des enfants. Ensuite, le matériel que l'enseignante à choisi, est placé sur une table. L'enseignante doit fixer une limite sur le plancher dont les élèves ne doivent pas dépasser lors de leur expérimentation. Par la suite, les enfants doivent essayer de faire bouger le ballon chacun leur tour en utilisant les objets disposés sur la table.

 

5 objectifs du programme de science du N-B visés par cette activité

1. L'élève doit pouvoir classifier des substances et des objets dans des séquences ou en groupes en fonction d'un ou plusieurs attributs.

2. L'élève doit pouvoir communiquer des questions, des idées et des intentions en menant ses explorations.

3. L'élève doit pouvoir choisir le matériel pour effectuer ses propres explorations.

4. L'élève doit pouvoir proposer une réponse à une question ou à un problème initial et tirer des conclusions simples fondées sur des observations et la recherche.

5. L'élève doit pouvoir observer des objets et des substances et décrire leurs similarités et leurs différences.

Informations scientifiques

 

Description de la démarche

Prédictions:

Demander aux élèves de deviner les objets qui vont faire bouger le ballon et ceux qui vont le laisser immobile.

Cueillette : Inviter les enfants à essayer les différents objets pour faire bouger le ballon.

Traitement des données : Après avoir essayé les objets, les élèves les placent en deux catégories : ceux qui ont fait bouger le ballon et ceux qui n'ont pas réussi à le faire bouger.

Conclusion : Faire avec les élèves la conclusion suivante : tous les objets ne font pas bouger le ballon. Certains ne déplacent pas assez d'air pour permettre au ballon de bouger.

 

Suggestions de questions

1. Qu'est-ce que vous pensez qu'on va faire avec le ballon et les objets sur la table?

2. Quels objets pensez-vous vont réussir à faire bouger le ballon?

3. Comment allez-vous tester les objets pour les placer en catégories?

4. Qu'est-ce que vous observez des objets qui font bouger le ballon et ceux qui ne le font pas bouger?

5. Quelles sont les caractéristiques des objets qui ont réussi à faire bouger le ballon?

 

Références

Winnett, D.A. , Rockwell, R.E. , Sherwood, E.A. et Williams, R.A. (1996). Discovery Science : Explorations for the Early Years (Pre-kindergarten) : 339. États-Unis : Innovative Learning Publications.

http://www.gov.nb.ca/education/docs/f/sciences.html

http://www.schoolnet.ca/general/mouvement/f/bloc3/mouvlair/.html

http://www.umoncton.ca/littoral-vie

 

 

 

 

 

3) Un savon à la mer !

Par : Michelle Landry et Julie Vienneau

Question : Le savon mousse-t-il dans l'eau de la mer ?

Niveaux : Maternelle et première année

Matériel nécessaire :

  • trois petits contenants de verre avec couvercles · bicarbonate de soude
  • un pain de savon
  • un couteau
  • sel de table
  • eau chaude

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick

Objectifs de connaissances :

  • L'élève doit pouvoir identifier des attributs d'objets et de substances qu'on peut apprendre à reconnaître à l'aide de chacun de ses sens ; décrire l'apparence en terme de forme, couleur et lustre.
  • L'élève doit pouvoir décrire des moyens de changer l'apparence et la texture d'objets et de substances.

Objectifs d'habiletés :

  • Analyse et interprétation : Proposer une réponse à une question ou à un problème initial et tirer des conclusions simples fondées sur des observations et la recherche.
  • Réalisation et enregistrement : Suivre une procédure simple si elle est expliquée une étape à la fois.

Objectifs d'attitudes :

  • L'élève sera encouragé à observer, s'interroger et explorer de son propre gré.

Informations scientifiques

 

Description de l'activité

  • ·Question posée aux enfants : Pouvons-nous faire mousser le savon dans l'eau de mer ?
  • Prédictions des enfants : Oui, il est possible de faire mousser le savon dans l'eau de la mer ou non, cela est impossible.
  • Discussion : Comment pourrions-nous vérifier ces prédictions ? Est-il possible de fabriquer de l'eau qui serait semblable à l'eau de la mer, c'est-à-dire salée et carbonée ? Qu'avons-nous besoin pour fabriquer ce genre d'eau ? Comment pouvons nous faire mousser le savon qui se trouve dans les trois contenants? Pourquoi le savon fait-il de la mousse lorsque nous l'agitons dans l'eau ?
  • Cueillette de données : Les élèves mélangent les substances et agitent les contenants. Ensuite, ils observent les résultats.
  • Traitement des données : Les élèves font une description verbale des résultats obtenus.
  • Conclusion : Les élèves font une relation avec l'eau créée pour l'expérience et celle de la mer. Vérification de la prédiction. À partir des résultats obtenus, l'élève pourra se questionner davantage sur le processus de dissolution.

 

Références

Keen, M. (1961). Qui ? Pourquoi ? Chimie. Éditions Chantecler. Belgique.

Anonyme. (1989). De l'eau douce à l'eau salée. Je me petit débrouille. (5).

Robert, P. (1995). Le nouveau petit Robert. Dicorobert Inc. Montréal,Canada.

 

 

 

haut

 

4) La glace n'aime pas l'eau chaude !

Par : Jolyne LeBlanc et Nathalie LeBlanc

Le problème à résoudre : · La glace flotte-t-elle ou coule-t-elle dans l'eau ? · Est-ce que la glace flotte de la même façon sur l'eau chaude et sur l'eau froide ? · La glace fond-elle plus vite dans l'eau chaude que dans l'eau froide ?

Niveau : Maternelle et 1ière année

Le matériel nécessaire :

  • Colorant alimentaire
  • Six verres transparents
  • Glaçons

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick

  • L'élève doit pouvoir suivre une procédure simple si elle est expliquée une étape à la fois.
  • L'élève doit pouvoir communiquer des questions, des idées et des intentions en menant ses explorations.
  • L'élève doit pouvoir manifester de l'intérêt et de la curiosité envers les objets et des évènements dans son milieu immédiat.
  • L'élève sera encouragé à considérer ses observations et ses propres idées en tirant une conclusion.
  • · L'élève doit pouvoir proposer une réponse à une question ou à un problème initial et tirer des conclusions simples fondées sur des observations et la recherche.

Informations scientifiques

 

Description de l'animation

  • Demander aux élèves les trois questions suivantes : La glace flotte-t-elle ou coule-t-elle dans l'eau ? Est-ce que la glace flotte de la même façon sur l'eau chaude et sur l'eau froide ? La glace fond-elle plus vite dans l'eau chaude que dans l'eau froide ?
  • Pour chacune des questions, encourager les élèves à formuler collectivement une prédiction.
  • Présenter le matériel de l'expérience.
  • · Laisser les élèves manipuler le matériel afin qu'ils puissent vérifier leur prédiction.
  • Poser des questions aux élèves lors de leur expérimentation.
  • Laisser les élèves observer afin qu'ils puissent découvrir si leur hypothèse est valide.
  • Demander aux groupes de communiquer leur conclusion.

 

Questions posées

  • Pourquoi l'eau chaude devient-elle rose tandis que l'eau froide demeure claire?
  • Que pensez-vous qui va arriver au glaçon dans l'eau chaude ?
  • Est-ce que le glaçon bouge différemment dans l'eau chaude et dans l'eau froide?
  • Est-ce que le glaçon se retrouve à la surface de l'eau ou au fond du verre ?
  • Qu'est-ce que l'on peut voir s'échapper du glaçon rouge dans l'eau chaude ?

 

Références

Je me petit débrouille. (1989). La glace n'aime pas l'eau chaude. Montréal, QC : Club des petits débrouillards. no.80. p. 5.

http://www.lesdebrouillards.com/

 

 

 

 

 

5) La lumière et les couleurs

Par : Brenda Serry et Cynthia Pelletier

Problème à résoudre : Brenda et Cynthia se promènent le soir dans la rue. En passant sous un lampadaire qui projette une lumière jaune (vapeur de sodium), elles sont toutes les deux surprises de constater que la couleur de leur manteau change. Qu'est-ce qui se passe?

Niveaux : maternelle et 1ère année

Matériel nécessaire :

  • une boîte grand format ou un isoloir (pour créer un effet de noirceur)
  • 5 objets (1 rouge, 1 jaune, 1 vert, 1 bleu et 1 multicolore)
  • 4 lampes de poches
  • du papier cellophane (rouge, vert, jaune)
  • montage-des objets de différentes couleurs sont placés dans la boîte. Il y a une ouverture dans le devant de la boîte pour observer l'effet de la lumière sur les objets et il y a également une ouverture dans le côté de la boîte pour éclairer avec les lampes de poche. Il y a quatre lampes de poche qui projettent quatre couleur différentes.

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick

L'élève doit pouvoir…

Connaissances

  • Développer un vocabulaire et se servir du langage pour décrire ses expériences sensorielles avec des objets et des substances.
  • Observer et comparer les nuances créées en ajoutant une couleur à une autre et décrire leurs similarités et leurs différences.

Habiletés

  • Prédire en fonction d'une régularité observée.
  • Faire des observations en utilisant un sens ou une combinaison des sens. Attitudes
  • Observer, s'interroger et explorer de son propre gré.

 

Informations scientifiques

 

Description de l'animation

Dire aux enfants qu'ils sont devenus des supers détectives, pour aider l'enseignant à résoudre un grave problème. À partir des objets retrouvés sur la table, leur demander de dire ce qu'ils savent au sujet de la lumière et ce qu'ils pensent qui sait produit dans le cas de Brenda et Cynthia. Leur demander aussi de prédire ce qui arriverait à la couleur des objets suite à la projection de rayons lumineux de couleurs différentes. À tour de rôle, les enfants observent à l'intérieur de la boîte ce qui se produit quand on projette des lumières de couleur différentes. Revenir en groupe et questionner les élèves au sujet de leurs observations. Leur demander également de partager ce qu'ils ont appris suite à leurs observations.

Questions suggérées

1. Est-ce que vous croyez que c'est possible que la couleur de nos manteaux changent? Cela vous est-il déjà arrivé?

2. Qu'est-ce que vous pensez qui va arriver à la couleur des objets si on éclaire ces derniers avec un rayon lumineux de couleur rouge?

3. Est-ce que les objets changent de couleur à toute les fois?

4. Que remarquez-vous au sujet de la couleur du rayon lumineux lorsque la couleur d'un objet n'a pas changé?

5. Finalement, qui peut nous dire à quelle occasion la couleur d'un objet ne change pas?

 

Références

Académie des sciences. (1999). Les couleurs. [En ligne]. Disponible : http://www.inrp.fr/lamap/scientifique/optique/essentiel/couleurs.htm

Chang, R. et Papillon, L. (1998). Chimie Fondamentale : Principes et problèmes. Montréal/Toronto : Chenelière/McGraw-Hill.

Depovere, P. (1992). Chimie Générale- 3e édition. Bruxelles : De Boeck Université.

Larousse Illustré 1994. (1994). Dictionnaire encyclopédique. Larousse.

 

 

 

haut

6) La paille aux bras de fer…

Par : Félix Robitaille et Mylène Mallais

Niveau : Activité pour les élèves de la maternelle et 1ère année

Problème posé : Peux-tu soulever une bouteille avec une paille, sans toucher l'extérieur de la bouteille?

Matériel :

  • Pailles d'au moins 20cm (sans section pliante)
  • Bouteilles de vin vides
  • Bouteilles d'eau (petites) vides

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick (maternelle) visés par l'activité

Résultat d'apprentissage général :

L'élève doit pouvoir démontrer une compréhension des interactions entre les sciences et la technologie, et manifester des attitudes responsables et des habiletés scientifiques dans des contextes liés aux sciences de la vie.

Résultats d'apprentissages spécifiques :

L'élève doit pouvoir…

Connaissances :

  • Relever des outils qui accomplissent une variété de tâches telles que joindre ou séparer des choses, et explorer des façons d'utiliser ces outils.

Habiletés :

  • Manipuler du matériel de façon avisée.
  • Réagir aux idées et aux actions des autres en construisant sa propre compréhension.

Attitudes :

  • Observer, s'interroger et explorer de son propre gré.
  • Apprécier l'importance de l'exactitude.

 

Description de l'activité (selon la démarche socioconstructiviste)

Amorce : Présenter deux visions d'un même défi. Celle d'un homme fort qui pense pouvoir relever le défi avec ses muscles et celle d'une scientifique qui est convaincue de pouvoir réussir en réfléchissant.

Problème posé : La scientifique défie l'homme fort : " Peux-tu soulever une bouteille avec une paille, sans toucher l'extérieur de la bouteille? " Après quelques efforts, l'homme répond : "C'est im-pos-si-ble! " On demande alors aux enfants s'ils pensent que c'est possible.

Prédiction : Dénombrer les enfants qui pensent que c'est possible et ceux qui pensent que c'est impossible en prenant le temps d'écrire les prédictions. Par exemple simplement le noter au tableau de façon rapide.

Cueillette des données : Les enfants essaient alors de relever le défi en expérimentant.

Traitement des données : Comparer les méthodes utilisées pour soulever les différentes bouteilles. Quelle méthode est efficace pour soulever autant les petites bouteilles que les grosses?

Conclusion : Inviter les enfants à réaliser qu'en réfléchissant, il est possible de soulever une bouteille avec une paille sans toucher l'extérieur de la bouteille.

Suggestions de questions à poser : Pourrais-tu utiliser ta paille d'une autre façon?

Pourquoi pense-tu que ça ne fonctionne pas?

La méthode de ton voisin semble fonctionner? Pourquoi?

Ta technique fonctionnerait-elle avec une plus grosse bouteille?

Pense-tu que ta paille a été pliée trop souvent? Quels problèmes cela te cause-t-il?

Si le temps vous le permet …

Défi supplémentaire : Peux-tu soulever une bouteille avec une paille, sans toucher l'intérieur de la bouteille?

Informations scientifiques

 

Références

La revue Les Débrouillards de janvier 1982 à la page 5.

http://www.lesdebrouillards.com voir Une paille solide comme le roc et l'expérience Fort comme un cylindre.

Le programme de sciences du N.-B. http://www.gov.nb.ca/education/docs/f/sciences.html

 

 

 

haut

 

 

7 ) À l'eau le coco!

Par: Mélanie Jessome et Annie Morneault

Niveau: 1ière année.

Le problème à résoudre: Comment faire flotter le coco?

Matériel nécessaire:

  • 3 oeufs (cuits ou non),
  • eau du robinet (tiède),
  • eau salée (il faut faire bouillir l'eau et y diluer du sel jusqu'à ce qu'un œuf flotte),
  • ingrédients divers: poudre à pâte, sucre, farine, savon à vaisselle, cassonade...
  • 2 grands verres transparents,
  • 2-3 cuillères,
  • colorant alimentaire pour différencier l'eau salée et l'eau douce.

 

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick (1ière année) :

L'élève doit pouvoir...

Connaissances: · par la résolution d'un problème pratique, démontrer une compréhension des objets qui flottent et ceux qui coulent.

Habiletés: · choisir le matériel pour effectuer ses propres explorations. · communiquer des procédures et des résultats au moyen de dessins, de démonstrations et de descriptions écrites et orales.

Attitudes: · travailler avec autrui pour explorer et poursuivre des recherches.

Informations scientifiques:

 

Description de l'activité:

Amorce: Dire aux élèves qu'on a un problème et qu'ils doivent nous aider. Notre problème est qu'on veut faire flotter un oeuf mais dans de l'eau douce et que cela ne fonctionne pas. Leur présenter tous les ingrédients et leur demander de se consulter et de trouver l'ingrédient qui, mélangé avec de l'eau douce, fera flotter l'oeuf.

Problème posé: Comment faire flotter le coco?

Prédictions : Après qu'ils aient choisi leur ingrédient, leur demander ce qui va se produire avec l'œuf. Leur demander aussi de fournir la raison de leur choix. Exemple : "Pourquoi pensez-vous que le savon à vaisselle fera flotter l'œuf ?"

Cueillette des données: Les élèves font le mélange de l'eau et de l'ingrédient choisi. Ils doivent remuer, déposer l'oeuf et attendre quelques secondes pour le résultat.

Traitement des données: Faire comparer le résultat obtenu avec leurs prédictions. Exemple : "Qu'est-ce qui se passe? Pourquoi l'oeuf ne flotte-t-il pas?" Si le temps le permet, permettre aux élèves de réessayer l'expérience avec un autre ingrédient.

 

Conclusion : Demander aux élèves s'ils connaissent la raison pour laquelle l'oeuf flotte dans l'eau salée. S'ils ne le savent pas, leur expliquer que c'est parce que l'eau salée est plus lourde en raison de sa densité... Les inviter à réfléchir et à fournir des exemples lorsqu'ils sont à la mer, à la piscine,etc.

 

Questions suggérées:

  1. Quel ingrédient allez-vous prendre pour faire flotter l'oeuf? Pourquoi?
  2. Qu'est-ce que vous pensez qui va se produire?
  3. Pourquoi pensez-vous que l'oeuf flotte dans l'eau salée?
  4. Comment avez-vous fait pour trouver votre solution?
  5. Puisque le sucre ressemble au sel, pourquoi l'oeuf ne flotterait-il pas dans l'eau sucrée ?

 

 

haut

 

8) "Les nouilles qui dansent"

Par : Nicole Nowlan et Lisa Arsenault

Problème à résoudre : Comment peux-tu faire danser les nouilles dans ces liquides sans toucher les nouilles ?

Niveau : 5e année

Matériel :

  • deux béchers,
  • eau tiède,
  • liqueur douce,
  • vinaigre,
  • bicarbonate de soude,
  • colorant,
  • différentes couleurs et formes de nouilles,
  • gants de plastique pour se protéger les mains.

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick visés par l`activité :

Connaissances :

L`élève doit pouvoir...

  • décrire des changements de propriétés des substances lorsque ces substances interagissent.
  • décrire des exemples d`interactions entre des substances qui résultent en la production d`un gaz.

Habiletés :

L`élève doit pouvoir...

  • suggérer des applications possibles des découvertes.
  • travailler avec des membres du groupe à l`évaluation des procédures utilisées pour résoudre un problème.

 

Informations scientifiques :

 

Description de l`activité :

Amorce : Demander aux élèves s`ils pensent que des nouilles peuvent danser. Leur demander de nous aider à trouver des moyens de faire danser les nouilles.

Problème posé : Comment peux-tu faire danser ces nouilles dans ces liquides sans les toucher?

Prédiction : Demander aux élèves de prédire dans quel liquide les nouilles danseront le mieux.

Cueillette de données : Inviter les enfants à ajouter différentes substances dans les liquides contenant leurs nouilles. Ensuite, les enfants essayent plusieurs manières de faire danser les nouilles en expérimentant.

Traitement des données : Comparer les différentes approches qu`ils ont pris et identifier la meilleure. Faire un retour sur les prédictions et faire ressortir les ressemblances et les différences.

 

Conclusion : Faire prendre conscience aux enfants qu`il est certainement possible de faire danser des nouilles si on a le bon matériel à notre disposition. Indiquer aux enfants que tous les nouilles ne dansent pas avec la même facilité. De plus, le choix du liquide ainsi que la quantité de bicarbonate de soude et de vinaigre influence la mobilité des nouilles.

 

Questions suggérées :

  1. Pourquoi pensez-vous que certaines nouilles dansent mieux que d`autres ?
  2. Dans quel liquide pensez-vous que les nouilles vont danser le mieux?
  3. Pourquoi pensez-vous qu`elles dansent mieux dans la liqueur douce ?
  4. Est-ce que les nouilles dansent plutôt au fond ou à la surface du liquide ?

 

 

 

 

haut

 

9) Une course de cubes de sucre

Par: Janic Rouleau et Sophie Thériault

Niveau : 3ième et la 4ième année

Problème posé : Si on veut faire dissoudre un cube de sucre, dans quel liquide faudrait-il le placer pour qu'il se dissolve le plus rapidement ? Dans l'eau, le vinaigre, l'huile végétale ou la boisson gazeuse ?

Le matériel nécessaire :

  • cubes de sucre,
  • quatre verres transparents,
  • eau à la température de la pièce,
  • huile végétale,
  • vinaigre,
  • boisson gazeuse blanche,
  • bâtons pour mélanger.

 

Objectifs de sciences du Nouveau-Brunswick (3ième et 4ième année) visés par l'activité :

Attitudes :

L'élève sera encouragé à...

· manifester de l'intérêt et de la curiosité envers des objets et des événements dans différents milieux.

· observer, s'interroger, explorer et poursuivre des recherches de son propre gré.

Attitudes :

* démontrer de la persévérance et un désir de comprendre.

* se rendre compte que l'application des sciences et de la technologie peut entraîner des effets tant prévus qu'imprévus

* considérer ses propres observations et idées, tout comme celles d'autrui, quand il fait des recherches, et avant de tirer des conclusions.

 

Description de l'activité (selon la démarche socioconstructiviste):

Problème posé : Présenter aux élèves, quatre verres remplis de différents liquides. Leur demander de l'aide pour résoudre un problème : faire disparaître un cube de sucre le plus rapidement possible. Leur proposer de faire une petite course. Si on veut faire dissoudre (ou disparaître) un cube de sucre, dans quel liquide faudrait-il le placer pour qu'il se dissolve plus rapidement : dans l'eau, dans le vinaigre, dans l'huile végétale ou dans la boisson gazeuse ?

 

Notions de sciences utiles pour cette activité

Prédictions : Demander à chaque élève de dire son opinion sur le problème posé. L'enfant se place alors devant le verre contenant le liquide choisi.

Cueillette de données : À trois la course commence! Le premier à faire dissoudre le cube de sucre dans son liquide gagne.

Traitement de données et conclusion : Quel liquide a fait dissoudre le cube de sucre en premier? Pourquoi? Inviter les enfants à proposer une réponse et à justifier celle-ci.

 

Suggestions de questions à poser :

  1. Quelle est la différence entre ces liquides ?
  2. Dans quel liquide le cube de sucre disparaîtra-t-il le plus vite ?
  3. Pourquoi le cube de sucre s'est-il dissout plus vite dans l'eau ?
  4. Pourquoi le cube de sucre ne s'est-il pas dissout dans l'huile ?
  5. Que se produirait-il si les liquides étaient chauds ?

 

 

 

haut

 

10) Amplifier les sons

Par : Claude Gallant, Gino Hachey, Chantal Lanteigne

Niveau : 5e année

Problème à résoudre : Comment pourrais-tu produire un son plus fort à l'aide d'une bande élastique de la même longueur que celle placée sur le morceau de bois? Sur quels objets communs pourrais-tu étendre et attacher la bande élastique afin d'y arriver?

Matériel :

  • six bandes élastiques d'égale longueur,
  • deux clous,
  • cinq contenants différents dont la largeur est équivalente à la distance entre les deux clous sur le morceau de bois,
  • une grosse boîte pour se cacher pour écouter les sons (la boîte est attachée au plafond !),
  • du papier d'aluminium,
  • des affiches,
  • du papier de construction,
  • du ruban gommé,
  • ciseaux,
  • marteau,
  • morceau de bois.

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick :

L'élève doit pouvoir…

1. démontrer et décrire de quelles manières la force des sons peut être modifiée;

2. établir des liens entre les vibrations et la production de sons;

3. prédire les résultats de l'expérience en se limitant à l'observation du matériel;

4. comparer les résultats obtenus lors des manipulations;

5. démontrer une pensée critique lors des analyses et des explications.

 

Informations scientifiques

 

Description de l'activité :

Amorce :

- Demander aux élèves s'ils reconnaissent le mot " amplifier " ou " amplificateur ". Si non, leur présenter des exemples et leur expliquer qu'amplifier signifie " rendre un son plus fort ".

- Leur montrer le morceau de bois avec deux clous plantés à une distance de 10 à 12 cm l'un de l'autre. Une bande élastique étirée est attachée entre les clous.

Prédictions :

Leur demander quel son (fort ou faible) produira la bande élastique attachée au morceau de bois.

Problème posé :

" Comment pourriez-vous produire un son plus fort à l'aide d'une bande élastique de la même longueur que celle placée sur le morceau de bois? "

" Sur quels objets pourriez-vous étendre et attacher la bande élastique afin d'y arriver? "

Prédictions :

Montrer aux élèves une poubelle de plastique, un contenant de styromousse, une boîte à souliers, un couvercle de boîte à souliers et un pot de fleur qui ont un diamètre égal à l'élastique tendu sur le morceau de bois. Un élastique est tendu dans l'ouverture de chacun d'eux.

Leur demander lequel des objets produirait le son le plus fort en pinçant la bande élastique.

Cueillette des données :

Pour vérifier leurs prédictions, les élèves se placent à tour de rôle en dessous de la grosse boîte suspendue au plafond. Cette espace permet à chaque élève de s'isoler et d'écouter les sons produits par les divers objets.

Traitement des données :

Comparer les prédictions des élèves avec les résultats qu'ils ont obtenus.

Leur demander ensuite d'expliquer pourquoi ils pensent que le contenant de styromousse produit le son le plus fort.

 

Conclusion :

Discuter avec eux des raisons qui font du contenant de styromousse un bon amplificateur (le matériel, la forme et la grosseur d'une caisse raisonnante peuvent influencer l'intensité d'un son).

 

Questions à poser :

1. Si tu tires sur la bande élastique attachée au morceau de bois et que tu la lâches, penses-tu qu'elle va produire un son? Si oui, un son fort ou un son doux?

2. Comment pourrais-tu produire un son plus fort à l'aide d'une bande élastique de la même longueur que celle placée sur le morceau de bois? Sur quels objets communs pourrais-tu étendre et attacher la bande élastique afin d'y arriver?

3. Pourquoi penses-tu que le contenant de styromousse permet à la bande élastique de produire un son plus fort?

4. Que remarques-tu quand tu places tes mains de chaque côté du contenant de styromousse et que je pince la bande élastique?

 

 

 

haut

 

11) À la ferme

Par : Michèle Lavoie et Katy Levesque

Problème posé : Comment peut-on amener les animaux d'un pâturage à l'autre sans les toucher ?

Matériel :

  • animaux de la ferme en papier,
  • aimants,
  • trombones,
  • ballons gonflables,
  • peigne,
  • disque,
  • élastiques,
  • pinces à linge,
  • corde,
  • pailles,
  • papier de construction.

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick :

RAS

L'élève doit pouvoir...

  • chercher à identifier des objets et substances qui peuvent être magnétisés et ceux qui sont attirés par des aimants et les distinguer de ceux qui ne sont pas affectés par les aimants

RAS

L'élève doit pouvoir...

  • décrire et démontrer l'utilisation du matériel courant pour obtenir des charges d'électricité statique, et décrire comment des matériaux chargés interagissent

Habileté

L'élève doit pouvoir...

  • choisir du matériel pour effectuer ses propres explorations

 

Description de l'activité :

Amorce : Commencer en mettant les animaux sur le papier de construction brun en disant que les animaux n'ont plus rien à manger dans le pâturage. Continuer en expliquant que les animaux devraient aller dans un autre pâturage, c'est-à-dire sur le papier de construction vert, mais qu'on ne peut pas les toucher parce qu'ils ont peur.

Problème posé : Comment allez-vous vous y prendre pour amener les animaux dans l'autre pâturage sans les toucher ?

Prédictions : Les enfants examinent le matériel à leur disposition et font des prédictions sur l'utilité des divers matériaux.

Cueillette des données : Les enfants essaient leurs prédictions pour voir quelle(s) technique(s) sera(ont) la(es) meilleure(s) à utiliser.

 

Conclusion : Les enfants pourront essayer diverses techniques, entre autres avec des aimants et de l'électricité statique. Ils prendront conscience que souvent il y a plusieurs solutions à un problème donné et de l'importance d'essayer et d'expérimenter plusieurs méthodes avant de prendre une décision finale.

 

Informations scientifiques

 

 

Questions à poser :

  1. As-tu des idées sur comment faire bouger les animaux sans les toucher ?
  2. Qu'est-ce qu'on pourrait faire avec les ballons gonflés ?
  3. Comment nommes-tu le phénomène qui fait coller les animaux en papier sur les ballons ?
  4. Qu'est-ce que tu peux faire avec les pailles ?
  5. Est-ce que l'aimant seul peut attirer les animaux de papier ?

 

 

 

haut

 

12) L'alliance entre ennemies

Par : Sandra Murty et Marie-Estelle Doucet

Problème à résoudre : Est-il possible de dissoudre de l'huile dans l'eau?

Matériel nécessaire :

  • 10 bocaux en verre
  • poudre à bébé
  • cuillères (environ une trentaine)
  • fécule de maïs
  • savon à vaisselle
  • de l'eau
  • huile végétale

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick :

- Choisir le matériel pour effectuer ses propres explorations

- Manifester de l'intérêt et de la curiosité envers des objets et des événements dans son milieu immédiat.

- Démontrer et décrire l'utilisation des démarches pour étudier des questions scientifiques et résoudre des problèmes technologiques

- Reconnaître et contrôler les variables prédominantes dans ses recherches

- Décrire des changements de propriétés des substances lorsque ces substances interagissent.

 

Informations scientifiques

Description de l'activité vécue :

Demander aux enfants s'ils connaissent des liquides qui ne se mélangent pas. Leur montrer un pot dans lequel il y a un peu d'eau avec un peu d'huile. Ils constateront que l'eau et l'huile ne se mélangent pas. Leur dire qu'on veut trouver une façon de mélanger ces deux liquides.

Leur faire faire des prédictions sur le produit qui pourrait réussir à aider à mélanger de l'huile avec de l'eau.

Les enfants choisissent un produit et l'expérimente pour tenter de mélanger les deux substances.

 

Questions à poser :

  1. Est-ce que tous les liquides se mélangent ensemble?
  2. Croyez-vous qu'il est possible de mélanger l'huile avec l'eau?
  3. Parmi ces produits, lequel sera capable de faire dissoudre l'huile dans l'eau ?
  4. Expliquer comment vous feriez pour trouver une façon de mélanger l'huile avec l'eau.
  5. Qu'est que vous avez appris?

 

 

 

haut

 

13) Comprendre la mécanique par le jello

Par : Marie-Andrée Caron et Johanne Marquis

Niveau : 3e et 4e année

Problème à résoudre : Pourquoi doit-on mettre de l'huile dans une voiture?

Matériel nécessaire :

  • enveloppes de gélatine sans saveur (Knox),
  • moules rectangulaires,
  • bols (environ 10),
  • savon à vaisselle,
  • huile végétale,
  • eau,
  • chronomètre,
  • couteaux (pour couper le jello en cubes),
  • tasse à mesurer,
  • illustration d'un moteur d'automobile (facultatif).

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick visés par cette activité :

Connaissances :

1) Décrire des régularités du mouvement et identifier des facteurs qui déterminent le mouvement.

Attitudes :

1) Manifester de l'intérêt et de la curiosité envers des objectifs et des événements des différents milieux.

2) Démontrer de la persévérance et un désir de comprendre.

Habiletés :

1) Faire des observations et recueillir des données qui sont pertinentes à une question ou un problème donné.

2) Tirer une conclusion découlant de données fournies par des recherches et des observations personnelles et qui répond à la question initiale.

 

Informations scientifiques

 

Description de l'activité :

Préparation du jello

  • Dans un bol, dissoudre 4 enveloppes de gélatine dans 2 tasses d'eau chaude.
  • Graisser un plat rectangulaire avec de l'huile végétale et y verser la gélatine.
  • Mettre au réfrigérateur pour environ 4 heures.
  • Couper le jello en cubes de 1 x 1 (pouce). Cela devrait donner environ 64 cubes.

Voici comment on fait l'expérience

Amorce

  • Leur faire frotter les mains ensemble (rapidement).
  • Leur demander ce que ça fait.

Problème posé

Poser la question aux enfants : " Pourquoi doit-on mettre de l'huile dans une voiture? "

Cueillette des données

Placer 15 cubes dans un bol et mettre un autre bol vide à 15 cm de distance.

Quand on dit " go ", commencer à transférer le plus de cubes possible d'un bol à l'autre en 10-15 secondes. Attention! On ne doit prendre les cubes qu'avec le pouce et l'index et il ne faut pas presser fort sur les cubes.

Compter le nombres de cubes qui ont été transférés.

Placer 15 cubes dans un bol mais cette fois-ci, verser ¼ de tasse de savon à vaisselle sur les cubes et mélanger doucement.

Essayer à nouveau de transférer le plus de cubes possibles en 10-15 secondes.

Placer maintenant 15 cubes dans un bol et y verser ¼ de tasse d'eau et mélanger doucement.

Refaire le test du transfert.

Finalement, placer de nouveau 15 cubes mais verser ¼ de tasse d'huile végétale et mélanger doucement.

Refaire le test du transfert.

Traitement des données

Regarder si le même nombre de cubes a été transféré d'une fois à l'autre.

 

Conclusion

Mettre plus de savon dans les mains des enfants.

Leur refaire frotter leurs mains ensembles. Expliquer.

 

Questions suggérées :

  1. Quand tu frottes tes mains, qu'est-ce que ça fait?
  2. (2e fois qu'ils frottent) Remarques-tu une différence avec la 1ière fois?
  3. Qu'est-ce qui arriverait si on ne mettait pas d'huile?
  4. En faisant le test des cubes de jello, as-tu réussi à en transférer le même nombre? Pourquoi selon toi?
  5. Imagine-toi que tes mains sont les roulettes et que le savon est l'huile entre les roulettes, pourquoi met-on de l'huile? (Cette question découle du dessin d'un moteur d'automobile qui pourrait être montré aux élèves)

 

 

 

haut

 

14) Les machines simples

Par : Kim Akerley et Janice Losier

Niveau : 3ième année

Problème posé : Comment peux-tu déplacer le livre sans utiliser tes mains ? Tu peux le déplacer en largeur et en hauteur.

Matériel nécessaire :

  • bâton de hockey avec un crochet,
  • poulie simple,
  • poulie double,
  • corde,
  • ruban adhésif,
  • rouleaux,
  • billes,
  • bout de bois (2x4),
  • livres (3),
  • petit chariot avec des roulettes,
  • support à vêtements en fer.

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick :

L'élève doit pouvoir…

Attitudes :

  • Manifester de l'intérêt et de la curiosité envers les objets et les événements dans son milieu immédiat.

Habiletés :

  • Identifier un problème à résoudre.
  • Comparer et évaluer des objets qu"on a soi-même construit quant à leur forme et leur fonction.

Connaissances :

  • Décrire d'après leurs observations les caractéristiques de divers mécanismes.
  • Concevoir et construire un mécanisme à partir de une ou plusieurs machines simples.

Informations scientifiques

 

Description de l'activité

  • Présenter le problème à résoudre
  • Introduire le matériel nécessaire
  • Inviter l'élève à planifier sa recherche en lui demandant de se poser des questions tout en manipulant le matériel (par exemple: Comment dois-je m'y prendre ?…).
  • L'encourager à expliquer sa démarche et vérifier ses prédictions.
  • Lui demander de nous faire part de ses observations et de ses découvertes.

Questions à poser :

Pendant l'activité :

  1. Quel matériel pourrais-tu utiliser pour déplacer le livre en largeur ou en hauteur sans utiliser tes mains?
  2. Qu'est-ce que tu penses qui va arriver si tu mets les billes sous le livre?
  3. Pourrais-tu m'expliquer, dans tes mots, ce que tu fais?

Après l'activité :

  1. Nomme-moi des façons d'utiliser ou d'appliquer tes découvertes dans la vie de tous les jours?

 

 

 

 

haut

 

15) Le courant passera-t-il ?

Par : Julie Francoeur et Chantale Fournier

Problème à résoudre : Découvrir à travers quel objet le courant pourra passer.

Matériel nécessaire :

  • pile C,
  • deux fils électriques,
  • ruban gommé,
  • 3 plaques de différents métaux (laiton, acier, aluminium),
  • plaque de plastique,
  • caillou,
  • affiche sur le mur.

 

Objectifs du programme de sciences du N.-B., programme de 6e année

a)L'élèves sera capable de donner des exemples de conducteurs et d'isolants.

b) L'élève sera capable de définir les termes " conducteurs électriques " et " isolants "

 

Informations scientifiques

 

Description de l'activité

Amorce : Le courant ne passe pas d'un fil à l'autre jusqu'à l'ampoule puisque les deux extrémités des fils ne se touchent pas.

Problème posé : Le courant passera-t-il?

Prédiction : Selon vous, lequel de ces objets laisse passer le courant électrique?

Cueillette des données :

Marche à suivre :

  • Un fil électrique est attaché sur la partie négative de la pile à l'aide de ruban gommé.
  • L'autre fil est attaché au tour d'une petite ampoule électrique.
  • Il faut ensuite appuyer l'ampoule électrique sur la partie positive de la pile.
  • Les élèves doivent placer des objets entre les deux extrémités des fils et tenter de faire passer le courant pour faire allumer l'ampoule. Les enfants doivent observer les objets qui laissent passer le courant ou non.

Traitement des données : Les élèves divisent en deux parties les objets qui ont laissé passer le courant et ceux qui ne l'on pas laisser passer.

Conclusion : Les élèves expliquent leurs décisions et les résultats obtenus. La majorité des élèves ont conclu que l'électricité passe à travers le laiton, l'acier et l'aluminium mais pas à travers le caillou et le plastique.

 

Questions à poser :

1. À travers quel objet penses-tu que le courant va passer?

2. Pourquoi penses-tu cela?

3. Pourquoi penses-tu que le courant va passer à travers des objets qui ont la même forme?

4. Comment se nomme un objet qui laisse passer le courant?

5. Comment se nomme un objet qui ne laisse pas passer le courant?

 

 

haut

 

Comment peut-on enlever une tache de beurre ?

Par : Stéphanie Walsh et Nicole Ouellette

Problème à résoudre : Lequel parmi ces ingrédients, permet d`enlever une tache de beurre d'un t-shirt blanc ?

Matériel nécessaire :

  • t-shirt blanc (découpé en petits carrés),
  • brosses à dents,
  • citrons,
  • lait,
  • farine,
  • sucre,
  • huile minérale,
  • bicarbonate de soude,
  • vinaigre,
  • bols.

 

Objectifs du programme de sciences du Nouveau-Brunswick :

- Considérer ses observations et ses propres idées en tirant une conclusion.

- Avoir l'esprit ouvert dans ses explorations.

- Analyser et interpréter.

 

Description de l'activité :

Dire aux élèves que les scientifiques de la compagnie "Tide" sont à la recherche d'un ingrédient " magique ", parmi ceux disposés sur la table, pour ajouter au détergent Tide afin d'enlever les taches de beurre.

Ensuite leur poser la question : " Quel est l'ingrédient qui enlèvera la tache de beurre du t-shirt et pourquoi ? "

Ensuite, les élèves frottent les ingrédients de leur choix sur la tache de beurre avec une brosse à dent.

 

 

Informations scientifiques

 

Questions à poser :

  1. Quel ingrédient penses-tu qui enlèvera la tache de beurre et pourquoi?
  2. Pourquoi penses-tu que tel ingrédient fonctionnera mieux qu'un autre?
  3. Qu'est-ce que tu penses qui va se passer lorsque tu va utiliser cet ingrédient sur la tache?
  4. Qu'est-ce qui se passe lorsque tu frottes cet ingrédient sur la tache?
  5. Pourquoi penses-tu que c'est le lait qui a réussi à enlever la tache?

 

Suite

 



| Menu principal | Histoire et géographie | L'état de l'environnement | Ce qu'on peut faire | Ce qui a été fait | L'opinion des citoyens | Vie économique | Vie culturelle et touristique | Santé | Activités |


Tous droits réservés - Université de Moncton
Par Diane Pruneau, B.A., M.A., Ph.D. (Université Laval)
Professeure Département d'enseignement au primaire et de psychologie éducationnelle


Free JavaScripts provided
by The JavaScript Source