Jeunes Visionnaires

Documents et sites sur le changement climatique

 

 

Documents

Le changement climatique

Impact du changement climatique sur nos ressources

Impact du changement climatique sur la santé

L'impact du changement climatique sur le milieu côtier à Cap-Pelé

Tempête du 29 octobre 2000

Idées de durabilité

L'élévation du niveau de la mer

Les principaux événements météorologiques de l'an 2000

 

Sites

Les changements climatiques et la science

Les changements climatiques

Le service météorologique du Canada

Tempête de verglas

Site du gouvernement canadien

L'abc du changement climatique

Sortons du brouillard: Pollution par les transports

L'eau propre-la vie en dépend!

La pollution de l'eau

Conduite écologique

EnviroJeunesse

Activités communautaires

 

 

 

Le changement climatique

Qu'est-ce que c'est?

Ce sont les changements dans le climat dans différentes parties de la planète. Ces changements sont observés dans les précipitations, les vents, les tempêtes etc. Tous les éléments associés au temps peuvent être affectés.

Pourquoi la planète se réchauffe-t-elle ?

La planète se réchauffe à cause du phénomène qu'on appelle "l'effet de serre".

Qu'est-ce que "l'effet de serre" ?

Autour de notre planète, il y a une couche de gaz qui agit comme des fenêtres d'une serre. Cette couche est composée de gaz comme le dioxyde de carbone, le méthane, l'oxyde nitreux et les CFC. Comme par les fenêtres d'une serre, une grande partie des rayons du soleil sont capables de pénétrer la couche de gaz. Ensuite, les rayons frappent la planète et rebondissent. Certains rayons qui ont rebondi sur la planète réussissent à pénétrer la couche de gaz de nouveau et à retourner dans l'espace. Par contre, plusieurs rayons restent pris car ils ne peuvent plus traverser la couche de gaz pour s'échapper. Une serre se réchauffe de la même manière. C'est pourquoi on appelle ce processus, l'effet de serre. Il est important de noter que l'effet de serre est un processus naturel et que, sans celui-ci, la température moyenne de la Terre serait très froide. Toutefois, le phénomène est trop marqué depuis quelques années et c'est ce qui explique que la terre se réchauffe.

L'effet de serre

Quelles sont les causes du changement climatique ?

Le changement climatique peut être causé naturellement et par les humains. Les causes naturelles incluent les grosses éruptions volcaniques et les variations des courants océaniques. Par contre, les changements dans notre climat ne sont pas seulement causés par des processus naturels. Les humains modifient le climat en augmentant les gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Le dioxyde de carbone est surtout à la hausse en raison de la combustion des combustibles fossiles (ex. pétrole, charbon) et du déboisement. L'augmentation des gaz à effet de serre épaissit la couche de gaz et fait monter la température moyenne de la surface de la Terre.

Quelles sont les conséquences du changement climatique ?

Il y a plusieurs conséquences prévues suite au changement climatique. Premièrement, il y a l'élévation du niveau de la mer. Les scientifiques ont déjà observé une élévation du niveau de la mer, ce qui pourrait causer une augmentation des inondations dans les régions côtières, une augmentation de l'érosion des côtes ainsi que la possibilité d'infiltration d'eau salée dans l'eau potable. Deuxièmement, le changement dans le climat pourrait avoir des effets sur nos écosystèmes. Si le changements climatique se produit de façon trop rapide, les espèces ne seront peut-être pas capables de s'adapter et c'est ainsi qu'on assistera à leur diminution et même à leur disparition. Par contre, si le changement du climat est assez lent, on observera la migration de ces espèces vers des régions plus propices pour elles. Avec l'arrivée du changement climatique, il sera également possible d'assister à des changements dans les précipitations puisque certains endroits vont subir un réchauffement considérable. Le réchauffement va entraîner plus d'évaporation et ainsi augmenter la quantité de précipitations dans certaines régions. De même, il se peut qu'il y ait une augmentation du nombre et de la fréquence des événements extrêmes (grosses tempêtes). Finalement, une autre conséquence est prévue avec le changement climatique: les problèmes de santé. Pour plus de détails sur les impacts sur la santé voir le document "Impact du changement climatique sur la santé".

Quels sont les signes que notre climat est en train de changer ?

Les signes qui ont été observés par les scientifiques incluent l'élévation du niveau de la mer, un changement de la température moyenne globale et la fonte de certains glaciers. Par contre, les variations dans les saisons (ex. le printemps plus tôt), les changements dans les précipitations (quantité ou sorte) sont peut-être des signes du changement climatique. Les scientifiques ne sont pas certains car ils doivent avoir plus de données ( de preuves) pour confirmer leur opinion.

Haut

 

 

 

 

Impact du changement climatique sur nos ressources

Le changement climatique pourrait entraîner des impacts sur plusieurs aspects de notre vie. Les ressources nécessaires à la survie des humains ne seront pas épargnées des effets du changement climatique. Par exemple, d'importantes ressources comme l'eau, l'agriculture, le bétail et la pêche pourraient subir des impacts.

 

Eau

L'eau est nécessaire à la survie puisqu'elle sert à l'alimentation, à la cuisson, à l'hygiène et est essentielle pour l'agriculture. Le changement climatique pourrait contribuer à diminuer les réserves en eau, ce qui pourrait avoir les effets suivants sur les êtres humains :

  • diminuer la quantité d'eau potable pour boire et se laver,
  • diminuer l'efficacité des systèmes d'égouts,
  • augmenter les risques de maladies - choléra, fièvre typhoïde, hépatite A, infections de la peau et des yeux, fièvre jaune, dengue (transmission par l'eau ou par la nourriture contaminée).

L'eau peut aussi être affectée indirectement par sa contamination avec l'eau salée lors de l'élévation du niveau de la mer. L'eau contaminée n'est alors plus potable et le processus pour enlever le sel de l'eau et la rendre potable est très coûteux. De plus, le changement climatique va affecter les écosystèmes aquatiques en raison de l'augmentation des précipitations. L'humidité favorise la reproduction d'insectes qui transmettent des maladies. Avec l'inondation des milieux aquatiques, les réserves d'eau potable peuvent être contaminées par les insectes qui habitent les milieux inondés.

 

Agriculture

Le rendement agricole pour certaines espèces cultivées pourrait augmenter avec le changement climatique. Par exemple, des études démontrent que le rendement du blé d'Inde, des pommes de terre, des fèves, des graines de soja et du sorgho devrait augmenter dans certaines régions du Canada. Cependant, la culture de céréales devrait diminuer, suite aux impacts du changement climatique. L'élévation du niveau de la mer, entraîné par le changement climatique pourrait avoir des impacts importants sur l'agriculture. La superficie des terres agricoles sera diminuée et l'érosion de ces terres pourrait augmenter significativement.

 

Animaux

L'élevage des animaux pourrait devenir plus difficile avec le réchauffement du climat. Certains animaux pourraient subir des pressions en raison de la chaleur ce qui pourrait diminuer leur poids et donc, diminuer leurs chances de reproduction. Avec l'augmentation de la chaleur, les chances de transmission de maladies sont plus élevées. Les animaux seront donc plus souvent infectés par les mouches et les tiques.

 

Pêche

Ls changement climatique va entraîner le réchauffement des océans. Ce réchauffement pourrait modifier les courants ainsi que les sources de nutriments dans les océans. Ces changements vont modifier la distribution, la migration et la productivité de plusieurs espèces de poissons. Si la quantité de poissons diminue, les populations d'oiseaux marins et de mammifères marins qui se nourrissent de ces espèces vont également régresser. De même, le réchauffement de l'océan peut contribuer à détruire certains habitats, ce qui met la survie de diverses espèces en danger. Cependant, puisque la reproduction des poissons dépend de la température de l'eau, le réchauffement de l'océan pourrait allonger la période de reproduction de certaines espèces.

 

Haut

 

 

 

 

 

Impact du changement climatique sur la santé

Le changement climatique va entraîner une augmentation dans la fréquence et l'intensité des vagues de chaleur, des sécheresses, des tempêtes et des inondations à cause de l'élévation de la température moyenne et de la plus grande quantité de précipitations. Ces phénomènes vont entraîner des impacts sur la santé des êtres humains, surtout ceux habitant les régions côtières et les milieux urbains. Les principaux impacts sur la santé sont dus à la température plus chaude, aux événements extrêmes (les sécheresses, les inondations, l'élévation du niveau de la mer…), à la pollution de l'air, à la contamination de l'eau et de la nourriture ainsi qu'à la transmission de maladies par les insectes, les tiques et les rongeurs.

 

1. Élévation de la température moyenne

Une élévation de la température dans un milieu pose un danger sérieux à la vie des êtres humains. Des températures anormalement élevées pour la région, pendant une longue période, peuvent entraîner des risques d'insolation (heat stroke) ou d'autres malaises liés à la chaleur. Les régions qui sont plus sensibles à ces élévations de température sont celles qui ne sont pas habituées à des températures élevées, comme le Canada. Les personnes âgées, les enfants, les pauvres ainsi que les gens qui prennent certains médicaments sont plus à risque.

 

2. Événements extrêmes

Le nombre d'événements extrêmes affectant différents pays va augmenter avec le changement climatique. Que ce soit une période de sécheresse, une inondation, des vents violents ou l'élévation du niveau de la mer, les événements extrêmes entraînent des impacts sur la santé des êtres humains.

Les décès et les blessures sont les impacts les plus fréquents de ces événements. Cependant, d'autres impacts peuvent être causés par les événements extrêmes :

  • conflits pour le nombre limité de ressources (eau, nourriture),
  • mauvaise alimentation,
  • diminution de la disponibilité d'eau potable,
  • noyades,
  • problèmes d'hygiène à cause du manque d'eau,
  • transmission de maladies par l'eau contaminée ou la nourriture lavée ou préparée avec l'eau contaminée,
  • augmentation du nombre de maladies véhiculées par les insectes due aux changements sur le plan des précipitations et de la température,
  • rejet de substances toxiques ou de pesticides dans les cours d'eau,
  • déplacement de communautés,
  • problèmes psychologiques (dépend de la durée et de l'intensité de l'expérience, l'âge des individus exposés, la structure de la communauté, la disponibilité d'aide psychologique) - dépression, stress.

     

 

3. Pollution de l'air

Depuis l'industrialisation, la quantité de polluants dans l'air continue d'augmenter et d'entraîner des impacts sur la santé des humains. Puisque le changement climatique est causé par une augmentation de certains de ces polluants, des impacts importants sur la santé pourront être ressentis d'ici quelques années avec l'accroissement de ces polluants. Les modifications de la température dues au changement climatique contribuent à divers facteurs :

  • augmenter la concentration de la pollution,
  • augmenter les émissions des humains par exemple, pour la production d'énergie,
  • modifier les sources naturelles d'émissions de polluants atmosphériques,
  • changer la distribution des allergènes. La production de pollen pourrait être modifiée pour certaines plantes ainsi que sa distribution géographique.

 

La production de pollen pourrait entraîner un impact sur le temps et la durée des allergies et peut-être avoir un impact sur les problèmes respiratoires comme l'asthme. La présence d'ozone atmosphérique peut aussi entraîner des problèmes respiratoires et causer des difficultés à court terme dans le bon fonctionnement des poumons. L'exposition à la pollution peut aussi aggraver des problèmes respiratoires, des problèmes cardio-vasculaires, modifier la capacité du système immunitaire, endommager les tissus des poumons, causer des mortalités précoces et contribuer au cancer. L'exposition au monoxyde de carbone, au dioxyde de soufre et au dioxyde d'azote peut entraîner des impacts sur la santé tels que la capacité réduite à travailler, des impacts sur la respiration, des maladies respiratoires, des maladies cardio-vasculaires ainsi qu'un impact sur les poumons.

 

4. Élévation du niveau de la mer

Le changement climatique va probablement causer l'élévation du niveau de la mer parce que le réchauffement de l'eau provoque l'expansion des océans, modifie la taille des glaciers, le volume d'eau des lacs et des océans et retire l'eau de la nappe souterraine nécessaire pour l'agriculture. Cette élévation de la mer va provoquer des impacts sur la santé humaine. Ces impacts vont varier selon l'endroit et selon la capacité de la communauté affectée de répondre à l'augmentation d'eau et aux événements extrêmes. Voici certains des impacts :

  • déplacement de la population,
  • perte de terres agricoles,
  • contamination de l'eau potable par l'eau de mer et par divers micro-organismes,
  • diminution de la disponibilité d'eau,
  • mortalités ou blessures dues aux inondations,
  • changements dans la distribution géographique d'organismes qui transmettent des maladies,
  • impacts sur l'alimentation,
  • diminution des débarquements de pêche,
  • déclin de l'économie locale (diminution des ressources nécessaires pour les soins de santé, entretien des infrastructures - eau, téléphone, hôpitaux, routes, stress sur les systèmes agricoles…).

 

5. Contamination de l'eau et de la nourriture

Une augmentation des précipitations causée par le changement climatique va probablement augmenter le risque de contamination de l'eau et de la nourriture. Les humains peuvent devenir malades en buvant l'eau contaminée, en mangeant des mollusques qui étaient dans un lieu contaminé, en mangeant des fruits et des légumes qui ont été lavés ou préparés avec de l'eau contaminée ou en se baignant dans un milieu contaminé. Des virus et des bactéries sont fréquemment la cause de la contamination de l'eau ainsi que des changements dans les précipitations, la température, l'humidité, la salinité et le vent. Les humains peuvent être affectés par la contamination et souffrir de choléra, de fièvre typhoïde, d'hépatite A, de fièvre jaune et d'infections de la peau et des yeux.

 

6. Transmission de maladies par les insectes, les tiques et les rongeurs

Depuis quelques années, on connaît un changement dans la distribution géographique des maladies transmises par les insectes, les tiques et les rongeurs. Ces changements devraient s'amplifier avec le changement climatique puisque la température moyenne va augmenter, ainsi que la quantité de précipitations et l'humidité relative, favorisant la reproduction des insectes, des tiques et des rongeurs. Les insectes transmettent la malaria, la fièvre jaune, la dengue ainsi que d'autres maladies aux humains. Les rongeurs transmettent le syndrome pulmonaire dû au hantavirus (SPH) qui provoque des troubles cardio-respiratoires pouvant mener à la mort tandis que la maladie de Lyme est transmise par les tiques.

Haut

Tempête du 29 octobre 2000

Le dimanche 29 octobre 2000, une grosse tempête de vent et de pluie a frappé les régions côtières au sud-est du Nouveau-Brunswick.

Une telle tempête n'était pas prévue par les météorologues, mais les marées hautes, le vent fort et les précipitations ont créé des conditions extrêmes. Les régions côtières ont été affectées de la façon suivante: inondation de terrains, de routes et de quais. Plusieurs routes ont été tellement érodées que la circulation n'était plus permise pendant une certaine période. De plus, plusieurs quais, qui abritent les bateaux durant la saison de pêche, ont été brisés. Les travaux de réparation de ces routes et quais se sont poursuivis pendant un mois après la tempête.

De même que pour les routes et les quais, plusieurs terrains et maisons ont été détruits par cette tempête à cause de l'élévation du niveau de la mer. Plusieurs murs de roches, construits pour protéger contre l'érosion ont été détruits, ce qui a contribué à la destruction de terrains.

Si le nombre d'événements extrêmes se multiplie avec le changement climatique, les routes et les terrains pourraient être détruits et les humains devront se déplacer. Il est important que la population se prépare dès maintenant afin de pouvoir survivre aux événements extrêmes de l'avenir.

Haut

L'élévation du niveau de la mer

Depuis un certain temps, l'élévation du niveau de la mer s'est produite assez rapidement. On sait maintenant que le changement climatique accélère l'élévation normale du niveau de la mer à cause du réchauffement des océans et de la fonte des glaces. Ces phénomènes sont produits par l'augmentation de la température sur la planète.

La fonte des glaces continentales et des glaces polaires contribue de façon importante à l'élévation du niveau de la mer. La fonte des glaces continentales (retrouvées sur les montagnes) a contribué à élever le niveau de la mer de un à quatre centimètres au cours du siècle dernier. Les glaces polaires contiennent un volume d'eau qui pourrait causer une élévation du niveau de la mer de 80 mètres. La calotte glaciaire du Groenland renferme l'équivalent de sept mètres d'eau à l'échelle des océans.

Les conséquences de l'élévation du niveau de la mer varient selon le type de côte, le peuplement et l'amplitude du phénomène. L'élévation du niveau de la mer fait monter le niveau d'attaque des vagues et des marées, ce qui provoque des changements dans la stabilité des côtes et l'inondation des terres basses. Trois grands effets se produisent : la submersion d'espaces qui habituellement étaient hors d'atteinte de la mer, des érosions accrues et la salinisation des eaux souterraines. L'élévation du niveau de la mer provoque le déplacement des terres humides, augmente les dommages causés par les tempêtes et permet l'infiltration de l'eau de mer dans les puits.

Il est estimé qu'il existe présentement sur la terre plus de 900 000 km2 de terres humides. Si le niveau de la mer augmente d'un mètre pendant les 100 prochaines années, plus de la moitié de ces terres humides seront en danger de disparition (Newman, Yohe, Nicholls, Manion, 2000).

Depuis le 19e siècle, l'élévation de la mer s'est produite à un rythme d'environ 1,5 mm par année. Il est prévu que l'élévation sera de 50 cm dans les prochains cent ans. Dans les Maritimes, une élévation du niveau de la mer pourrait avoir une incidence sur un grand nombre de structures et d'activités humaines. (Pour plus d'informations, visiter le site www.umoncton.ca/littoral-vie/changements.htm)

Haut

Les principaux événements météorologiques de l'an 2000

Au fil du temps, les événements météorologiques extrêmes semblent devenir plus désastreux et plus fréquents. De plus, des événements se produisent pour la première fois dans certaines régions. Est-ce déjà une manifestation du changement climatique ? David Phillips, climatologiste principal d'Environnement Canada, ne peut confirmer que le changement climatique est la cause de ces événements. Il affirme que le climat se réchauffe, mais il ne sait pas si les impacts du changement climatique ont déjà commencé à se réaliser.

L'année 2000 a été la sixième année la plus chaude depuis 1948, année où les statistiques ont commencé à être conservés. En l'an 2000, la population canadienne a été victime de différents événements météorologiques. Voici les dix principaux événements selon la classification annuelle d'Environnement Canada :

1. Première tornade mortelle en 13 ans

Une tornade a frappé une communauté en Alberta, produisant des vents de 330 km/h. Cette tempête a causé 12 morts et 140 blessés en plus de dommages atteignant 13 millions de dollars.

2. Un été décevant dans tout le Canada

L'été 2000 a été marqué par un manque de soleil et par une humidité élevée. Les précipitations ont dépassé de 13 % la normale au pays. De plus, il n'y a pas eu plus de deux ou trois jours avec des températures plus élevées que 30ºC alors que la normale est de dix à douze jours.

3. Des pluies diluviennes inondent l'Ontario et le Manitoba

En Ontario, des pluies diluviennes ont emporté des routes, coupé l'électricité et rempli des sous-sols jusqu'au plafond. Ceci a entraîné des dommages de plusieurs millions de dollars. Au Manitoba, la pluie du 7 juillet 2000 a déversé en quelques heures une quantité d'eau équivalente aux précipitations habituelles d'un mois. Ces précipitations étaient de 75mm à 100mm. Les dommages estimés étaient de 9 millions de dollars.

4. Une tempête en janvier ensevelit les provinces de l'Atlantique

L'eau et non la neige a causé le plus de problèmes lors de cette tempête du 21 janvier 2000. Les marées hautes en plus de la glace ont provoqué l'inondation des berges, de maisons et de commerces. Les dommages sont estimés à plusieurs millions de dollars.

5. Jusqu'à quel niveau descendra l'eau des Grands Lacs ?

Suite à trois années de sécheresse importante, le niveau d'eau des Grands Lacs diminue. Cette eau est une ressource importante pour la population. Malgré des pluies abondantes cette année, le niveau n'a pas réussi à augmenter. Le niveau d'eau diminue sans cesse et plus rapidement qu'à n'importe quel moment au 20e siècle.

6. D'autres ennuis météorologiques à la ferme

L'hiver doux de l'année dernière n'a pas détruit les maladies et les insectes, ce qui cause des problèmes aux fermiers. De plus, la pluie au printemps a augmenté l'humidité et a favorisé la reproduction des insectes et des maladies. Ceci a détruit une partie de leur récolte.

7. Une inondation éclair submerge un village de la Saskatchewan

Dans un village de la Saskatchewan, il est tombé 375mm de pluie en huit heures. Ceci est la plus grosse tempête de cette durée dans les Prairies canadiennes et une des plus intenses chutes de pluie jamais enregistrées au Canada. La tempête a écrasé des voitures, détruit des récoltes, emporté des troupeaux de bétail et noyé des douzaines de chevreuils.

8. L'ouragan Michael et la déprime de novembre

L'ouragan Michael qui a frappé le sud de Terre-Neuve est le deuxième ouragan à toucher les terres canadiennes en 25 ans. Il a produit des rafales de 172 km/h mais a entraîné peu de dégâts. De plus, durant le mois de novembre 2000, on a connu une longue période de pluie. À quelques endroits dans les provinces de l'Atlantique, le temps a été couvert sans interruption pour une période d'entre 400 à 500 heures.

 

9. Premier hiver du millénaire : doux et court

Le premier hiver du millénaire est le quatrième plus chaud depuis plus d'un demi-siècle. Il a été de courte durée, soit de cinq semaines au lieu de cinq mois (mi-janvier à mi-février). En plus de records de température dans plusieurs régions, le sol n'a pas reçu beaucoup de neige.

10. Début précoce de l'hiver 2000-2001

Le premier signe de l'hiver a été ressenti trois semaines avant le début officiel de la saison. Certaines provinces ont été frappées par quelques tempêtes de neige importantes et par des températures très froides. Les 11 et 12 décembre 2000, le Québec et l'Ontario ont reçu entre 20 et 50 cm de neige. Cette tempête a forcé les aéroports à annuler des vols et a causé des problèmes de déplacement en automobiles. La tempête a continué vers l'est et le nord de la province du Nouveau-Brunswick a reçu beaucoup de neige. Plus au sud, le temps s'est réchauffé et plusieurs régions ont reçu des pluies abondantes et des vents forts. Des pannes d'électricité sont survenues et ont laissé quelques mille citoyens sans électricité pendant une période allant jusqu'à quelques jours.

Haut

 

Tous droits réservés - Université de Moncton
Par Joanne Langis, B.Sc., M.É.E, (Université de Moncton)
et Wendy Bourque,
B.SC., (St. FX U)
Agentes de recherche
Introduction Changements climatiques Activités Babillard Classes Partenaires
Webmestre