Thématiques de recherche

1 : Gouvernance, gestion des ressources humaines et prestation des services de santé en français

Chercheure responsable : Mme Pier Bouchard

Il s’agit d’étudier les mécanismes d’engagement et les pratiques organisationnelles à mettre en place pour mieux prendre en compte les besoins de santé et les priorités des communautés francophones en contexte minoritaire. Les chercheurs tentent d’apporter des éléments de réponse aux questions suivantes :

De quelle manière peut-on prendre en compte les intérêts, préoccupations et réalités des communautés francophones en contexte minoritaire dans la formulation d’une politique de santé ? Quels sont les enjeux et défis qui se posent en matière de prestation de services de santé en français ?  Quelles sont les responsabilités des gestionnaires pour progresser en matière d’offre active de services de santé en français ? Quelles sont les pistes d’action à privilégier pour favoriser un développement durable des communautés francophones en contexte minoritaire ? Quelles sont les pratiques de gestion à inventer pour améliorer les services de santé en français ? Par quels moyens, peut-on attirer et fidéliser les professionnels de la santé en français ? Dans ce contexte, nous nous pencherons plus particulièrement sur les thèmes suivants :

  • Gouvernance, dynamique des acteurs et fonctionnement des réseaux
  • Participation publique et mise à l’épreuve de mécanismes d’engagement des citoyens, notamment de la nouvelle génération
  • Nouvelles tendances en gestion des ressources humaines notamment les stratégies d’attraction et de fidélisation des futurs professionnels
  • Pratiques organisationnelles susceptibles de favoriser la santé psychologique au travail
  • Développement de compétences linguistiques et culturelles pour relever les défis liés à la prestation de services de santé en français
  • Nouvelles pratiques axées sur la collaboration en santé (ex. collaboration interprofessionnelle)

2 : Dimensions informelles de l’organisation des services de santé et apports du bénévolat dans les milieux de soin

Chercheur responsable : M. Charles Gaucher

Un grand nombre d’activités liées de près ou de loin aux services de santé sont dorénavant assurés par des bénévoles. Au Canada, le soutien des bénévoles représente environ 148 millions heures données aux organismes et aux institutions de santé (Statistique Canada, 2004). Le programme proposé par Charles Gaucher et son équipe vise à analyser la nature et les fondements de cet apport afin de mieux comprendre le rôle du bénévolat dans l’organisation des services de santé. C’est l’apport du bénévolat dans les secteurs du maintien à domicile et des soins palliatifs qui sera d’abord exploré par l’équipe puisqu’ils représentent deux secteurs mettant en évidence les problématiques émergents de l’évident désengagement de l’État et ses répercussions sur la santé des populations, répercussions qui auront une incidence forte sur les communautés minoritaires rurales comme on en rencontre plusieurs au NB. Cette thématique au sein du GRIOSS vient éclairer des dimensions souvent moins bien connues, et reconnues, inhérentes à l’organisation des services de santé.

3 : Santé des adolescents et des hommes au Nouveau-Brunswick : Prévention et prise en charge de l’obésité en milieu rural francophone minoritaire

Chercheure responsable : Mme Jalila Jbilou

Les récentes statistiques montrent que le Nouveau-Brunswick assiste à une importante disparité interrégionale en termes de profil de santé populationnelle, notamment en ce qui concerne de nombreuses maladies chroniques évitables grâce à de simples interventions de prévention comme c’est le cas pour l’obésité, le VIH/SIDA ou encore l’hépatite C. En ce qui concerne l’obésité, nous avons constaté que sa prévalence parmi les hommes est plus importante que parmi les femmes, soit 71.1% contre 58.6%. Une telle disparité s’explique essentiellement par une faible performance des services primaires, notamment en regard de la qualité des services offerts et de leur efficacité. Pour redresser ces deux failles majeures en organisation des services de santé, nous proposons de mener une programmation de recherche, laquelle s’articulera autour d’une question fondamentale : Quel est le modèle optimal d’organisation des services de prévention et de prise en charge primaire de l’obésité est à mettre en place pour mieux répondre aux besoins de la population masculine vivant en milieu rural francophone minoritaire? Pour répondre à cette question, nous avons identifié ses principales composantes que nous avons traduites en une série de projets distincts mais complémentaires.