Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 7 : Avez-vous développé une technique particulière dans l’utilisation de ces médiums ? Si oui, quelle est-elle ?

Transcription


J’viens juste de finir un projet vidéo qui s’appelle Même un détour serait correct. C’est un projet de 20 vidéo-poèmes sur DVD. Le projet c’est 60 textes poétiques pis j’en ai sélectionné 20 pour faire 20 petits vidéos d’une minute, deux minutes, pis aussi un projet sonore où je récite l’ensemble des textes. C’est un projet qui a été, les derniers mois, le focus de ma pratique. C’est une bourse que j’ai eu du Conseil des arts, une bourse de création parlée dans le département des arts littéraires. Après avoir travaillé comme ça sur une vingtaine de vidéos, naturellement comme un genre de technique qui devient propre, en tout cas à c’te projet-là, peut-être pas à l’ensemble de mon œuvre, mais à c’te projet-là. J’ai développé des procédés depuis une couple d’années. Les projets que j’fais avec Max concernent des données des marchés boursiers so j’ai développé des programmes qui vont télécharger ces données-là en temps réel, so j’ai comme développé différentes approches à télécharger ces données-là. Pis là asteure j’ai comme mis ça de côté pis j’utilise un autre programme d’un type du Texas qui s’appelle le Quote Finder pis j’ai été en contact avec le programmeur, Charles Hynes. J’ai dit, J’aime ton programme, mais y’a des choses que ton programme fait pas que j’aimerais qu’y fasse, so y’a développé ces aspects-là. Ça, ça me rend la vie beaucoup plus facile au niveau des programmes que j’fais avec Max, parce j’ai pas besoin de faire des tas de routines qui étaient assez compliquées. Parce que d’habitude la plupart de mes projets changent. Bon si j’ferais de la peinture pis j’ferais juste de la peinture, c’est sûr qu’à un moment donné des genres de styles qui vont se développer. Mais que ce soit de l’écriture, du vidéo, des programmes interactifs, j’emprunte beaucoup des autres. Si y’a des choses que j’vois ou en tout cas au niveau des programmes là, si y’a des morceaux de codes que j’vois qui marchent bien, j’vais les emprunter, qu’est pratique courante là. Avec les nouveaux médias y’a beaucoup plus d’échanges à ce niveau-là qu’y en avait au niveau des arts traditionnels pis ça j’trouve ça très intéressant aussi.