Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 20 : En regard de l’ensemble de votre œuvre, quelle réflexion portez-vous sur votre travail ?

Transcription


It’s all over the place. Quelle réflexion. Des fois c’est… À un moment donné j’avais lu quelque part c’était bon pour le moral… Si tu appliques pour de quoi, c’est non, pis la vie… la vie d’artiste, ça se passe souvent comme ça. Des fois y’a des périodes qui sont vraiment bonnes là, où t’as des bourses, des expositions, le monde aime ça, pis là tout d’un coup pour d’étranges raisons y’a pu rien qui marche, y’a moins de bourses ou pas de bourses, y’a beaucoup de non. Souvent dans des moments comme ça, c’est pas mauvais de regarder la documentation de ce qu’on a fait avant, pour se dire, Regarde, j’ai fait pas mal de choses pis c’est pas si pire. C’est pour se remonter le moral là. So des fois j’fais ça, j’regarde l’ensemble de ce que j’ai fait pis j’me dis: Qu'est-ce que je me dis quand je regarde ça? J’me dis que… j’en ai fait pas mal. Mais ça m’excite plus à tourner mes yeux vers l’avenir pis à me dire c’est comme des fondations pour ce qu’y a à venir vraiment. Le dernier projet c’est les choses avec lesquelles j’suis plus occupé, pis les projets à venir sont vraiment la deuxième chose. C’est, Ah j’aimerais faire ça, comme prochain projet, ou dans deux projets d’asteure. J’ai beaucoup de projets d’écriture dans les prochains… que j’ai commencés, des projets de script que j’fais en collaboration avec ma partenaire Valerie LeBlanc. C’est des projets de dramatiques où y’a des choses qui se passent entre les gens là. Mais ça c’est des choses qui vont pas se finaliser ou se compléter avant 1-2-3 ans, so y’a comme une gradation de projets à venir.