Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 14 : Pourquoi demeurez-vous en Atlantique au lieu de vous établir dans un milieu où vous pourriez avoir accès à un plus grand réseau de diffusion de votre création ?

Transcription


Je n’habite plus en Atlantique présentement. J’suis à Calgary en Alberta, qui est un plus grand centre pis qui a plus de possibilités de distribution. Mais, bon avec l’Internet, on entend ça souvent, mais avec l’Internet c’est possible vraiment de vivre ici pis de faire des connections pis de faire des contacts qui sont de l’extérieur, pis d’avancer comme ça. Je m’en rappelle au début des années 1990 j’lisais le magazine Billboard pis y’avait un critique de musique qui disait bon les bands, les nouvelles bands vont pas venir de New York ou de Los Angeles ou de Londres, y vont venir vraiment de petits endroits, de petites villes, parce que la technologie est à un point où les gens peuvent s’acheter, peuvent se procurer des petits studios pis faire des produits de qualité. J’pense la même affaire s’est produit ici aussi. So c’est possible d’être ici pis vraiment de créer des choses intéressantes pis de les exposer ailleurs. Moi j’ai eu la chance d’aller enseigner à Alberta College of Art and Design so j’ai pas dit non, mais j’pense que, à un moment donné, ça se rejoint là tu sais, que tu restes dans une grosse ville ou dans une petite ville ou une ville moyenne. Y a différentes dynamiques, mais des possibilités existent partout j’pense.