Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 12 : Y a-t-il eu des événements marquants qui ont influencé votre carrière ?

Transcription


La Course autour du monde ça serait un où ce j’ai eu la chance de travailler, de faire des projets fous là pis de travailler avec des gens de la boîte de Radio-Canada à Montréal, qu’était vraiment intéressant, pis ici aussi à Moncton. La Course autour du monde, Jeunesse Canada Monde c’était une expérience marquante, le Cube Aleph, Scotcher’s Bay, le 11 septembre 2001. Un peu comme les influences vraiment, l’ensemble des choses. Aussi marquant, mes expériences personnelles privées, vraiment des choses intenses, des expériences esthétiques, de voir que ça soit au niveau de la nature, de voir des choses. Récemment j’écoutais un projet qui s’appelle Nine Beat Stretch pis c’est un artiste de la Norvège ou du Danemark qui a dit, Bon moi j’aimerais créer un projet, prendre la Neuvième Symphonie de Beethoven pis la stretcher pendant 24 heures. Y’a des choses intéressantes avec la Neuvième Symphonie de Beethoven. J’ai entendu dire à un moment donné que c’était l’étalon, le projet musical qu’on avait utilisé pour décider combien long un CD-Rom serait, un disque compact. Sa symphonie c’est la première qui avait jamais été au-delà d’une heure, c’est 63 minutes, ou 69 minutes. So quand y’ont dit on va faire un CD, bien faisons un CD qu’on puisse au moins mettre la Neuvième Symphonie de Beethoven parce c’est la plus longue symphonie qui avait été faite à l’époque. So y’a pris la Neuvième symphonie – aussi c’était la première œuvre musicale qui utilisait la voix humaine comme instrument, le monde avait vraiment été…! La voix humaine comme instrument! On utilisait la voix humaine comme instrument avant, mais de l’utiliser dans une symphonie c’était de quoi de nouveau. So y’a pris la Neuvième Symphonie de Beethoven pis y a travaillé avec des programmeurs sur différents programmes d’ordinateur parce que c’est assez compliqué ce qu’y fait, de ralentir une pièce audio pis de garder la qualité du matériel, c’est impossible si on prend un programme comme Pro Tools ou Q Base. Du «time compression» là c’est, ça va faire beaucoup d’«artifacts» sur le matériel. So y’a travaillé dans d’autres programmes qui s’appellent j’pense Lipsk, pis la pièce dure 24 heures, la Neuvième Symphonie de Beethoven dure 24 heures. Quand je l’ai écoutée la première fois, j’ai eu une expérience esthétique assez intense, j’en parle pis j’ai des frissons. Ça m’a vraiment vraiment marqué. C’est tellement beau là, faut l’écouter. Neuvième Symphonie, Nine Beat Stretch, allez sur l’Internet, c’est vraiment beau. Mais des expériences comme ça ou de la nature, d’aller dans les forêts de la Colombie-Britannique, à marcher une journée entière ou aller dans l’eau. Hier j’ai été à la plage ici, c’était assez intense aussi, so plein de choses.