Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 16 : Pensez-vous que l’artiste a un rôle particulier à jouer dans la société? Si oui, quel est-il ?

Transcription


Je pense que y’a trois secteurs dans la société. Le premier selon moi c’est la culture, c’est l’art et la culture parce que ça définit une identité. Le deuxième c’est la politique parce que ça définit une action et le troisième c’est l’économie parce que ça définit une survie. J’crois que l’art c’est extrêmement important parce que c’est là où se génèrent les visions et les idées et les rêves d’une société. Tout individu doit rêver, j’veux dire c’est cliniquement prouvé. On a fait expériences avec des gens où on les réveillait au moment où ils allaient entrer en ondes alpha, qui sont les ondes où le rêve intervient, et ils ont développé des troubles mentaux. Et c’est la même chose par rapport à la société. Une société qui ne rêve pas, une société qui n’a pas de vision, est une société qui mourra, une société qui va finir par s’éteindre. C’est un des problèmes à l’heure actuelle en Occident, j’crois, c’est le fait que on n’a comme pas véritablement de vision et c’est-à-dire que on est un peu sur un espèce de pilote automatique. Je pense que y’a aussi un affaiblissement de l’art à l’heure actuelle, y’a une confusion au niveau de l’art. Et au niveau du rôle de l’artiste aussi. Alors c’est pour ça que j’trouve que l’art c’est un domaine extrêmement important.J’pense que le rôle de l’artiste dans la société c’est un éveilleur de conscience, c’est quelqu’un qui arrive à formaliser les rêves et les idées, c’est quelqu’un que on dit, ouais j’avais déjà pensé à ça, mais maintenant, j’le vois. En même temps c’est un rôle dangereux, j’crois, parce qu’on prend des risques au niveau émotif, au niveau de notre vie personnelle. C’est très difficile d’être un artiste parce qu’on traite avec des émotions. Lorsqu’on regarde, par exemple, la plupart des gens… les artistes traitent avec des choses que la plupart des gens ont réglé y’a longtemps passé et les artistes sont toujours en train de les remettre en question, toujours en train de dire peut-être que ça devrait être autrement. Évidemment ça enclenche un stress émotif très, très grand, en plus que c’est un travail qui est pas très valorisé, souvent. Et c’est assez étrange parce que je trouve que c’est un domaine qui est extrêmement important et qui finalement est pas très valorisé. Quand on regarde à travers l’histoire, est-ce qu’on se rappelle à travers l’histoire du nom d’un homme d’affaires ou d’une femme d’affaires ? On se rappelle des Medici parce que les Medici étaient les mécènes de Michel-Ange. Mais c’est à cause qu’ils étaient les mécènes de Michel-Ange, parce qu’ils étaient associés à l’art. C’est la même chose comme les Rockerfeller. Ils étaient associés à l’art. Alors j’ai l’impression que l’art c’est un peu comme la mémoire et j’pense que ça aussi ç’a vraiment une très grande importance au niveau de l’art. J’pense que une société qui n’a pas d’art n’aura pas de mémoire et donc finalement va vraiment disparaître. Les sociétés nomades, par exemple, n’ont pas d’art et c’est très difficile de faire l’histoire des peuples nomades. Alors j’pense que l’art c’est associé aussi à la sédentarité et donc que la sédentarité, c’est quelque chose qui permet l’art.