Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 8 : Comment abordez-vous la création d’une nouvelle œuvre ? Avez-vous une méthode ou une manière de faire précise ?

Transcription


Quand je commence à penser à une œuvre, il s’agit habituellement d’élaborer des rapports entre différentes idées. Ça commence toujours avec l’idée puis je regarde comment je peux relier ça à une forme physique. D’habitude j’essaie que ça prenne un peu de temps. J’aime faire toutes les révisions dans ma tête pour des raisons d’ordre pratique. Ce n’est pas très efficace de tailler une chose qui pèse 200 livres et qui prend un mois à réaliser pour ensuite découvrir que c’est pas ça qu’on veut. Une fois que je suis pas mal certain d’avoir l’idée, je fais une esquisse, des dessins préliminaires, mais pas trop parce que je ne veux pas rester accroché aux dessins, ni avoir tout ça étalé devant moi, parce que je veux pouvoir faire des changements et garder de la souplesse à l’oeuvre, pour que je puisse réagir au fur et à mesure que la forme se crée. Certaines œuvres sont moins bien définies au début, et je devrai faire beaucoup de décisions conscientes en cours de réalisation. D’autres sont très claires dans ma tête et leur fabrication est plus ou moins mécanique. Je sais ce que je veux faire et il s’agit de mettre les heures et le travail nécessaire pour réaliser l’œuvre et pouvoir la voir. C’est toujours l’objet matériel, dans une sculpture. Je suis séduit par la matérialité de l’oeuvre alors c’est sur ça que je dois finalement l’évaluer, pour voir si c’est bien ce que j’avais l’intention de faire, si l’œuvre fonctionne comme je l’entends. Sinon, c’est le moment de la raffiner, ou éventuellement, de recommencer. Mais de façon général, en vieillissant et en raffinant un peu plus ma technique, le montant de réussites est assez satisfaisant.