Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 20 : En regard de l’ensemble de votre œuvre, quelle réflexion portez-vous sur votre travail ?

Transcription


Lorsque je regarde l’ensemble de ma production, la première chose qui me frappe c’est qu’elle présente une méchante variété. Puisque je travaille avec des matériaux divers, ç’a l’air pas mal éparpillé. Quand j’y réfléchis, la première chose qui me vient à l’esprit c’est toutes les possibilités que je n’ai pas abordées, toutes les œuvres potentielles qui restent encore à faire, toutes les petites avenues ouvertes par toutes les autres œuvres que j’ai réalisées et que je n’ai pas encore eu le temps d’explorer. J’en suis rendu au point où mes oeuvres forment un corpus de grandeur importante, et j’ai maintenant le plaisir de pouvoir passer à d’autres idées, des idées que je ne me sentais pas assez confiant pour faire aboutir à l’époque. Je fabrique mes œuvres de façon instinctive aussi. Une idée m’arrive et je ne sais pas trop d’où elle vient ni où elle me mènera. Je sais qu’elle me plaît, c’est le facteur le plus important. Après avoir vécu plusieurs années avec une œuvre, je peux finalement comprendre ce qui s’était passé. C’est agréable de pouvoir revenir sur une chose comme ça et de saisir clairement quelle était mon intention en la faisant, ce que j’essayais de faire, et d’explorer à nouveau certaines de ces idées. Mas il reste tout un univers à explorer, alors quand je regarde ce que j’ai réalisé jusqu’à maintenant, ce que je vois c’est tout ce qu’il est encore possible de faire.