Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 11 : Quels sont les artistes ou les styles artistiques qui vous influencent ? Comment cela se traduit-il concrètement ?

Transcription


Je crois que les artistes qui m’influencent actuellement sont probablement des pairs avec qui j’ai travaillé. J’ai vécu l’époque où je percevais et j’étudiais l’art dans une perspective historique. Je vais encore aux expositions, je vais encore dans les musées. J’aime encore regarder les œuvres des maîtres, qu’ils soient contemporains ou d’une période antérieure. Même si leurs œuvres continuent à me parler et à résonner en moi, ceux qui m’en apprennent le plus sont les artistes qui travaillent de nos jours et qui font voir leurs œuvres. Alors c’est difficile de prédire d’où viennent mes influences. Aussi je ne me limite pas aux arts visuels. Je prends connaissance de la littérature, de la musique, de ce qui se fait au grand écran et au théâtre et tout. Car chaque artiste, qu’il travaille avec des moyens visuels, ou des moyens musicaux, parce qu’il est de l’époque à laquelle nous vivons, chaque artiste a quelque chose à apporter à la vision du monde qu’adoptent les gens de son époque. Dans une société branchée sur les médias c’est impossible d’y échapper, de ne pas les intégrer en soi. J’essaie de garder l’œil ouvert et d’accepter les influences de partout où je les trouve. Je n’ai jamais été le genre de personne qui n’avait qu’un seul héros, ou mentor, ou une seule ligne de recherche que je désirais poursuivre jusqu’au jour de ma mort. Je crois qu’une de mes qualités comme artiste c’est que je peux changer d’allée très vite et si je veux donner suite à une tangente, une pensée ou une ligne de recherche qui m’intéresse, je peux changer de vitesse et me diriger vers cela, y donner suite. Il y aura toujours quelques artistes qui font un travail semblable. Après que j’ai terminé telle série ou certaines œuvres, je m’aperçois toujours, en regardant autour de moi, que ces images se présentent un peu partout. J’ai réalisé une série d’œuvres qui s’appelait Head Space, qui portait sur le cerveau humain. Et là je regardais la télé, ou je voyais des annonces dans des revues ou des panneaux publicitaires le long de la route et partout il y avait des cerveaux. Donc je ne pense pas qu’aucun artiste dans notre monde d’aujourd’hui travaille isolément, même s’il vient d’une petite localité comme l’Î.-P-.É. Alors mes influences proviennent de tout, je ne pense pas qu’elles se rapportent particulièrement aux œuvres d’une seule personne.