Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 8 : Comment abordez-vous la création d’une nouvelle œuvre ? Avez-vous une méthode ou une manière de faire précise ?

Transcription


Pour aborder disons parce que moi j’travaille en série, pour aborder une série nouvelle y’a des peintres qui, qui intellectuellement imaginent la série et après ça la créent. J’travaille beaucoup plus d’une façon instinctive c’est-à-dire le sujet, je cherche pas un sujet, je veux que le sujet soit imposé à moi par, par le travail, le travail simple appliqué de la peinture sur une surface tableau. Et j’aurais été aussi un peu émerveillé par, par les Japonais zen qui faisaient des œuvres artistiques en passant énormément de temps seulement à regarder la surface de, sur laquelle ils travaillaient et d’un jet quasiment instinctif ils prenaient le pinceau et faisaient un jet très rapide sur cette surface-là comme si l’énergie venait de l’âme humaine, disons, pour dire n’importe quoi. J’avais été fasciné par ça, par cette énergie-là qui sortait de ces gens-là et j’ai pratiqué ce genre d’attitude vis-à-vis ma propre création en me mettant devant un tableau blanc et toutes les peintures et j’sais pas moi les matériaux disponibles et je laisse une énergie m’habiter avant d’arriver à travailler sur les tableaux. Ça peut prendre une heure comme ça peut prendre deux jours tu sais, pour moi le temps n’a aucune conséquence et ces énergies transmises sur le tableau par la peinture au bout d’une série de tableaux travaillés de cette façon-là, y’a un objet qui s’impose, hein, comme l’image des femmes afghanes marchant dans la mer, y’a un objet qui s’impose et est imposé dans, dans le tableau par l’énergie qui sort du moi et qui est transmis sur le tableau et là, et là intellectuellement j’organise cette idée dans une série de tableaux. Si l’idée a germé du subconscient disons ou de l’instinct, cette idée dont je prends connaissance je veux la traiter comme un artiste, je veux que l’artiste intervienne après sur cette idée-là et l’organise et c’est de cette façon-là que je travaille en général sur tous mes tableaux.