Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 5 : Quel a été le développement de votre pratique ou de votre démarche artistique ?

Transcription


Comme c’était naturel chez moi de faire de la peinture, j’pense qu’au départ c’était beaucoup plus regarder les peintres qui étaient autour de moi et me poser la question pourquoi ils faisaient ce genre de, de peinture comme lorsque les automatistes sont arrivés ils présentaient des tableaux abstraits, j’ai été étonné parce que même aux Beaux-arts dans ce temps-là on pratiquait beaucoup plus une peinture traditionnelle figurative alors je peignais figurativement le paysage dans le genre Utrillo ou dans ce genre-là mais quand j’ai, j’ai vu les autres peintres pratiquer actuellement une peinture qui n’était pas traditionnelle, une espèce de cassure entre la perception des beaux-arts et la perception ce qu’on appelait contemporaine, j’étais intéressé par cette démarche-là et j’étais intéressé aussi par l’école de New York des années 1950 avec Rauschenberg, Twombly et toute cette gang-là et Marcel Duchamps aussi a fait un sacré ravage à New York et avec les artistes. Et aussi tous les peintres qui étaient, qui s’étaient sauvés de l’Europe pendant la deuxième guerre mondiale se retrouvaient beaucoup aux États-Unis et ont influencé énormément la peinture à ce moment-là et moi aussi j’étais influencé par cette nouvelle démarche en peinture, j’étais beaucoup plus curieux à savoir que, pourquoi ces gens-là travaillaient de cette façon-là, ils ne travaillaient pas de la façon traditionnelle. J’étais beaucoup plus proche de cette démarche-là que la démarche traditionnelle.