Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 20 : En regard de l’ensemble de votre œuvre, quelle réflexion portez-vous sur votre travail ?

Transcription


C’est difficile parce que l’ensemble ne m’est plus accessible. Parce que ça fait 20 ans là que j’peinture puis y’a beaucoup de peintures que je reverrai pu jamais. La majorité est documentée en diapositives, mais j’me mets pas là à regarder qu’est-ce que j’fais, beaucoup. La réflexion ? Y’est trop tôt pour moi j’pense, ça fait juste 20 ans que j’travaille là-dessus. J’en ai pas de réflexion sur mon travail, j’suis encore en train de débroussailler ce que j’essaie de faire. Pis tu sais les figures, les lignes, les volumes, les couleurs, c’est comme des mots dans une phrase. Quand t’ajoutes un nouveau, quand t’apprends un nouveau mot bien là tu l’intègres à ton vocabulaire pis tu dis pu les choses de la même façon. Bien la peinture est un peu de même aussi, fait que quand tu développes une façon de dire ou d’illustrer quelque chose qui vient interagir avec d’autres concepts que t’avais déjà, bien ça vient grandir ton répertoire si tu veux. Pis là après ça, avec ce mot-là tu peux même refouiller dans des vieux concepts que t’avais élaborés, mais avec tes nouveaux, qui viennent articuler peut-être un peu plus précisément ce que tu voulais faire. Ce qui fait que c’est toujours en train de se redéfinir pis de se préciser par rapport à qu’est-ce que c’est vraiment que j’veux dire, ou que j’aime ou que j’vois que l’image devrait se développer.