Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 12 : Y a-t-il eu des événements marquants qui ont influencé votre carrière ?

Transcription


Oui j’pense que l’événement le plus marquant c’est quand… Mon père était photographe mais je l’ai jamais connu comme photographe parce qu’il avait arrêté de photographier quand que moi j’ai venu dans le monde. Pas nécessairement en conséquence là. Ça fait qu’un petit peu plus tard dans la vie, dans ma deuxième année à l’école de beaux-arts Emily Carr, y m’a donné tous ses vieux négatifs. C’était toute des négatifs de deux et un quart, y’étions assez de grand format. Ça m’a vraiment frappé qu’il avait fait un travail assez énorme parce qu’il a beaucoup photographié sa famille, la région, d’une manière qui était assez spéciale. En photographie avec un appareil deux et quart, tu le tiens plus bas, tu le tiens à côté de ton cœur. Ça fait que tu regardes d’une manière complètement différente. Pis je m’ai aperçu que de ma génération à sa génération, c’était complètement différent parce que moi j’photographie pas de cette manière-là, parce que la communauté a changé dans mon esprit. Ça fait moi j’ai beaucoup travaillé avec les personnages nus quand même que mon père a travaillé beaucoup… y faisait beaucoup des photos de mariage, des photos même quand que les personnes étaient dans leurs cercueils, y les photographiait dans leurs cercueils. Ça fait que ses photos à lui décrivent beaucoup une certaine période, mais les miens décrit pas vraiment une période de temps. Parfois peut-être ça m’inquiète parce que j’documente pas autant comme que mon père fait. Ça fait j’prends ses photos à lui, je les mélange toutes avec de la peinture ça fait que ça donne une certaine… la peinture amène le présent, j’devrais dire le passé dans le présent, pis qui les réveille, d’une certaine manière, la peinture. Ça fait que c’est ça qui lie les photos à mon père avec mon travail pis la peinture c’est un vernaculaire qui lie les deux ensembles, ce qui est important pour moi. So ça ça m’a vraiment marqué quand j’ai découvrit tous les négatifs à mon père. Y’en avait comme des milles, ça fait que… j’pense que c’est une des choses les plus marquantes dans ma carrière en photographie.