Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 16 : Pensez-vous que l’artiste a un rôle particulier à jouer dans la société? Si oui, quel est-il ?

Transcription


Bien, moi c’est pas des questions que vraiment que je m’assis pis que j’pense sérieusement à. C’est sûr que, veut veut pas, y faut que, c’est sûr que l’artiste, comment tu dis ça… C’est sûr que le monde, le monde veut que tu joues un rôle c’est sûr, le monde aime à te placer pis dire, Lui c’est ça pis lui c’est ça. C’est sûr que avec ma peinture bien j’essaie pas de faire quelque chose de méchant. Ma mère m’avait dit une fois – j’avais peinturé un, on avait été à la campagne visiter des amis pis on avait été dans une grange pis là y’a un joual qui s’est levé la queue comme ça pis y’a chié. J’ai toute suite été fasciné par toute ça parce que c’était un gros gros gros joual là pis c’était vraiment fascinant pis j’étais émerveillé par toute ça, parce que j’aime à croire que j’suis toujours émerveillé par la vie en général, y’a toujours quelque chose qui est vraiment fascinant. En tout cas j’ai couru au studio pis là j’ai fait une peinture de ce joual-là, y pissait aussi je crois quelque chose de même. Pis là ma mère l’a regardé pis a dit, Bien mon Dieu, Yvon, fallait-tu que tu peintures ça ? De tous les affaires à peinturer fallait-tu que tu peintures ça ? En même temps, c’est comme si que j’avais comme une loupe sur le monde. Quand je fais une exposition, que j’mets des peintures sur le mur, bien c’est comme un miroir du monde qui visitent pis y vont se voir dans ces peintures-là. So j’sais pas si c’est ça le rôle que j’joue, si faut j’me donne un rôle. J’aimerais me donner ce rôle-là, que j’suis en train de faire la réflexion de quoi ce le monde est. Si que j’vois, comme j’dis quand j’étais à Montréal, y’avait plein de monde qui se donnaient des piqûres dans les veines, cachés en arrière des buissons, pis pour Dieu sait quelle raison j’passais à ce moment-là pis que j’voyais ça, bien j’peinturais ça. C’est de même que c’est, c’est mon destin.