Sélectionnez un numéro pour voir l’extrait vidéo et lire la transcription


Question 1 : Quand et comment avez-vous su que vous vouliez devenir artiste ?

Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

Transcription


Bien ça toute commencé en grades 5 et 6, 5 ou 6. J'étais zéro dans les mathématiques. Pis la maîtresse d'école qui enseignait ça c'est Madame Roy. Pis elle j’crois qu’elle avait manière de compris que j’allais jamais comprendre les mathématiques, a l’était clairvoyante j’pense. Pis a me disait tout le temps : Bien toi Yvon pendant que les autres font les mathématiques toi tu vas dessiner. Elle me donnait du papier pis des crayons pis j’dessinais pis j’dessinais pis je m’amusais tout le temps du cours pis j’ai fait ça pour presque un an de temps. Remarqué que j'ai « flunké » les mathématiques. But en même temps, so whatever. Finalement quand j’ai été en grade 12 j’avais essayé de faire le cours des arts, t’avais comme une option de faire les arts avec Evelyne Coutellier ou de juste j’sais pas quoi d'autre qui y'avait, y'avait d'autres cours là. Pis à cause j’avais pas passé mes affaires j’pouvais pas faire les arts so j’ai fait un an. J’ai pas gradué, j’ai été à Toronto. J’ai resté un an à Toronto pis j’avais toujours été intéressé dans les musées pis dans les galeries, pis j’courais les galeries, la Royal Ontario Museum, pis j’allais voir les expositions. J’avais toujours un intérêt un peu pour les arts pis à un tel moment donné j’ai lu la vie à Vincent Van Gogh, toutes les... toutes les lettres que y'avait écrit, parce que y’avait une correspondance énorme avec différents artistes pis j’disais : Ah mon Dieu j’pourrais faire ça moi, ç’a de l’air assez aisé là. Quand j’allais dans les galeries j’regardais les peintures pis j’disais : J’suis sûr que j’peux faire ça moi. Finalement bien c’est vraiment de là que ç’a comme commencé. Quand j'ai retourné dans grade 12, bien là j’ai eu la chance d’être avec Evelyne Coutellier pis là elle m’a poussé dans le dos pis a disait : « Va-t-en à l’Université de Moncton prendre, faire un cours d’art. » Bien tu sais, j’pouvais pas m’imaginer que j’pouvais apprendre à faire de l’art, tu sais comme un vrai cours là. Finalement j’y ai été pareil. Parce que là chez-nous, bien on avait jamais, on n’était pas poussés dans le dos pour aller faire des... des études à l’université, on n’aurait jamais fait ça, on était supposés d’aller travailler au CN. Notre père nous avait toute de cordés en line-up pour aller travailler au CN, so moi j’étais le premier qui a été à l’université. J’faisais toujours de la lecture aussi, so j’lisais beaucoup concernant les arts.