Biographie de Ghislaine McLaughlin


Ghislaine McLaughlin est née en 1949 à Longueuil (Québec). Elle a étudié à l’Institut des arts appliqués de Montréal (1967). Au cours des années 1970, elle s’est consacrée à des recherches personnelles ainsi qu’à des expérimentations en dessin, en céramique et en batik. En 1983, elle déménagea à Moncton et étudia à l’Université de Moncton où elle reçut un baccalauréat en arts visuels (1990). La même année, elle participe à un atelier de gravure en intaglio avec l’artiste Pavel Skalnik.

Très active dans le développement et la promotion des arts visuels de la région de Moncton, McLaughlin est membre de l’atelier d’estampe Imago et de la Galerie Sans Nom de Moncton et de la Struts Gallery de Sackville. Elle a également été secrétaire du conseil d’administration de l’atelier Imago, présidente du conseil d’administration et directrice de la Galerie Sans Nom. En 1989, elle a collaboré à un projet de recherche portant sur les arts visuels en Acadie depuis les années 1950. Elle a également été agente de promotion et de relations publiques pour la Conférence nationale et l’Assemblée générale annuelle de ANPAC/RACA (1992), le regroupement des artistes et des centres alternatifs, qui avait pour thème les arts actuels au Canada, à la fin du 20e siècle.

En 1990, elle a ouvert une galerie spécialisée dans les arts contemporains du Nouveau-Brunswick, McLaughlin Objets d’art, pour donner aux artistes un endroit de plus pour diffuser leurs oeuvres.

Depuis 1988, elle a participé à plus de 25 expositions dont près de la moitié solo. Notons, parmi ses expositions solo, Tétralogie 4X4 à la Galerie Sans Nom (1991) qui portait le côté guerrier de notre culture, Warship/Worship à la Galerie ConneXion de Fredericton, Brides and Types (1996) à la Galerie d’art de l’Université de Moncton (1996), Bagatelle (1997) à la Struts Gallery de Sackville (N.‑B.) et Vent d’anges à la Galerie 12 de Moncton (1997). Parmi les expositions de groupe auxquelles elle a participé, mentionnons Images of Our Time and Place: Art of Atlantic Canada organisée par la Galerie d’art Beaverbrook (Fredericton, 1995) et Quinze x quinze organisée par la Galerie Sans Nom afin de souligner son 15e anniversaire (1996).

Ses oeuvres font partie des collections de la Fédération des Caisses populaires acadiennes (Le Moniteur acadien, premier journal de langue française aux Maritimes, 1867 (1996)), de la Banque d’oeuvres d’art du Canada, de la Banque d’oeuvres d’art du Nouveau-Brunswick, de la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen de l’Université de Moncton et de la Galerie d’art Beaverbrook de Fredericton.